vuitton

VUITTON SUR UNE LIGNE AÉRIENNE

Posted on

Une collection cousu main type métier gare, le sport-chic de Manhattan pour un concept tout à fait curieux ; soies brodées à la façon des courtisanes du Roi Soleil, et pour des femmes actives bien ancrées dans notre temps, la mode est toujours un éternel recommencement, et les chemisiers taillés, au passé de Montana, avaient un genre glamour irrévérencieux. La femme bourgeoise avocate Américaine y trouvera son compte, et n’ira certainement pas porter plainte. Ces femelles sont comme les spermatozoïdes une chance sur trois milliards d’atteindre leur cible qui est d’être enfin des femmes avec un peu d’humanité.

Finalement, la seule révolution dans cette croisière, c’était l’aéroport et le bâtiment de la TWA Flight Center, refait à neuf pour la circonstance, donnait à l’architecte Eero Saarinen un renouveau de notoriété, car, depuis 1962, il avait été largement oublié. A l’apogée des Trente Glorieuses, ce bâtiment, qui ne détonne pas dans le monde d’aujourd’hui, est toujours d’une très grande modernité et ressemble curieusement aux palais bulles de Pierre Cardin construit en 1975 dans le sud de la France.

Un hall envahi par une jungle, et je ne parle pas des aficionados de Nicolas, mais de belles plantes vertes, parsemées de fleurs qui se confondaient avec les pétroleuses influenceuses qui usuellement tapissent le premier rang. Read the rest of this entry »

VUITTON SENTEUR ET SANS REPROCHE

Posted on

Voici l’Ascension de l’Annapurna du parfum ou l’art d’accommoder l’Everest. Le trio de Louis Vuitton qui arrive près de trois ans après sa plongée dans le monde merveilleux de la fleur artificielle, collaborant avec l’artiste Alex Israel basé à Los Angeles, celui-ci pour contenir ce jus « chimirique », crée non pas un flacon mais une bouteille ! Et c’est avec le Maître Jacques Cavallier, qui ne monte pas à cru mais à jus, qu’ils ont voulu stigmatiser la cité des anges dans un parfum pour un voyage avec « bagasse », voulant mettre le soleil de la Californie en flacon.

Voici une Eau de Cologne qui serait de Californie, ou plus on la hume et plus on ne peut la sentir. Dans des bouteilles qui, autrefois, servaient à la pharmacologie, Vuitton voulant probablement soigner notre dépression de ne pas pouvoir l’acheter. Vert pour le Cactus que l’on appelle aussi le gratte-cul, et jaune pour les traces que laissent les incontinents sur les trottoirs des bimbos de la Fashion Week, et le bleu enfin qui, d’après le créateur, doit donner de la vitamine, car si tu vas bien, tu « vuittonmines ». Read the rest of this entry »

VUITTON ART CONTENT POUR RIEN

Posted on Updated on

Le Centre Georges Pompidou est un bâtiment emblématique de l’Art Contemporain et Moderne qui a été reconstruit, pour la circonstance, par la maison Vuitton dans la cour carrée du Louvre. Alors que le centre n’est qu’à seulement un vol de Uber, pourquoi ne pas privilégier l’original que préférer une copie. Voici la vraie histoire des intrigues de la mode et du luxe réunis.

Il n’aura fallu au Seigneur des Arnault que trois jours pour reconstruire le musée au coeur du Louvre alors que l’original fut édifié en 5 ans. Vous pouvez ainsi toucher du doigt la puissance de l’homme, le plus influent de France, un croche-pied à Monsieur Grumler qui officie maintenant comme administrateur du Centre Georges Pompidou, celui-ci voulant faire mordre la poussière au Seigneur en lui imposant des prix abracadabrantesques, une petite vengeance de sa présidence écourtée par le Seigneur, mais le camouflet, qui voulait infliger, lui est revenu en boomerang comme reviendrait une ancienne maîtresse pour chercher son cookie.

La Maison Vuitton a donc décidé de faire la présentation à Beaubourg fut-elle obligée de reconstruire le Musée pièce par pièce dans la cour carrée du Louvre. Il est vrai que la collection de Nicolas Ghesquière pouvait difficilement se passer du symbole du Musée d’Art Contemporain le plus connu de la planète pour nous donner une… Read the rest of this entry »

VUITTON ROCKS MY WORLD

Posted on Updated on

Une utopie nouvelle comme l’entrelacement d’une mode, aux contours idéales, qui correspond aux nouvelles valeurs de l’homme chez Vuitton, comme le faisait Rabelais avec l’Abbaye de Thélème.

Une couture imprégnée d’optimisme et d’humanisme, Virgil montre une société parfaite, celle où chacun est libre, mais suffisamment lié à autrui pour ne pas perdre de son humanité. Une page blanche pour Virgil ou l’Odyssée de l’homme Vuitton, qui montre l’importance de l’art dans une nouvelle vision, et comme Jules Verne ou Charles Fourier, il imagine des vêtements rationnels et géométriquement taillés pour le futur. Un New York Lower East Side reconstruit pour la circonstance et avec un hommage appuyé au Roi de la Pop, Michael Jackson. Certains mannequins marchaient sur des carreaux de lumières comme dans l’album « Billie Jean ».

Comme quand Sartre signait la préface d’une anthologie de « la nouvelle poésie nègre », il est l’Orphée noir de la couture, le Aimé Césaire d’une nouvelle image. Il entend remplacer la mode masculine par un « homme nouveau » dont on peut entrevoir ses valeurs, ses croyances et sa future culture. Read the rest of this entry »

FÉCONDATION IN… VUITTON

Posted on

La vision de l’art pour le Seigneur des Arnault commence par une sélection pointue des meilleurs artistes comptables ou comment payer moins d’impôts. C’est certainement, pour cette raison que c’est une partie des Français les plus modestes qui paie la moitié du coût de sa Fondation, à savoir plus de 100 millions d’euros chaque année, ce qui prouve que le Seigneur est le meilleur businessman au monde. Un monde qui tourne autour de : » Je détrousse les pauvres au profit des sangs bleus et le bleu est celui de Klein ». Le concept de Robin des Bois de Boulogne qui a subi un lifting des services du marketing du groupe.

L’État avait pris en charge 610 millions d’euros de travaux sur les 800 prévus, mais qui dit « Charge de l’État » dit contribuable, une gageure. Quand on sait que le groupe et le « Sheriff of Nottingham » compteraient dans les paradis fiscaux plus de 200 filiales, pour ainsi déduire chaque année 60% de l’argent investi dans la Fondation, cela pose question.

La marque Louis Vuitton est-elle financée par l’État Français ? Cette fondation signée du logo LV sur la façade est une entreprise non commerciale pour éviter une collusion avec le logo LVMH car le cadre fiscal du mécénat est strictement réglementé et n’a pas du tout vocation à servir de vitrines promotionnelles. A ce jour, aucune action n’a été intentée devant une juridiction compétente, par peur, certainement, de la fureur de l’homme, le plus puissant de France. Read the rest of this entry »