Franck Sorbier

SORBIER HIROSHIMA MON AMOUR

Posted on

La couleur bleue glaciale des neiges sur les toits de Paris était déclinante : la fin de l’hiver, peut-être ! Une longue silhouette noire, dont les pas glissent et résonnent parfois sur les pavés argentés, arrive au Musée Guimet, son allure est rapide : c’est le Maître, Franck Sorbier. Ma limousine avance comme un long plan séquence, je regarde par la vitre la ville en plongée absolue sur ma cible.

Le créateur vous accompagne et nous guide dans la contemplation de ce monde, Franck Sorbier ou le livre du voyage, là où on rêve en accompagnant notre vie de solitude fiévreuse le long des rues désertes comme nos jours. Un Kimono ou Obi de rêve que l’on n’aura jamais l’audace de porter tellement il est beau, des robes qui s’illuminent comme des étoiles au firmament de la Fashion Week de Paris, un contraste de noir et de blanc, allant des ténèbres à la lumière, dansant dans une ambiance qui vibre aux sons des baguettes de cristal de Michel Deneuve, comme si j’étais au bord d’un océan que la voie lactée aurait recouvert de son voile sonore.

Il me semble apercevoir deux muses merveilleuses, Camille et Julie Berthollet et, comme face à ces fleurs qui vous fascinent, les fragments du vrai de la mode retrouvent leur splendeur. Ivre de beau comme sur une vague de lumière si brusque et ardente, une robe comme un baiser qui fait trembler votre matinée d’ivresse comme si une rose en vous s’était déployée. Read the rest of this entry »

Advertisements

SORBIER, J’EN VEUX ANGKOR

Posted on Updated on

FRANCK SORBIER2L’univers de sa mode est associé à l’univers féminin poétique et au charme absolu. La mode, selon Franck Sorbier, peut être représentée comme un lieu, une rencontre à l’imagination de notre âme. Parfois, sa silhouette féminine n’est pas décrite physiquement, son portrait est suggéré ou tracé au fusain par le Maître pour mieux ouvrir nos méninges (pour ceux qui en ont et qui sont réceptifs à son art !).

Son univers naturaliste et sa modernité s’attachent à souligner les aspects positifs de notre environnement. Il oppose le rêve pur à une vie terre-à-terre, l’opposition d’une couture retrouvée à une vision formelle et marquetée. Sa mode au loin s’étale et domine la plaine comme un colossal espoir. Comme le soleil, elle surgit de derrière la colline : désir, splendeur. Sa clarté se projette en lueurs jusqu’aux cieux, comme un buisson ardent d’or.

Il brosse, néanmoins, un tableau assez réaliste de la profession, comme le poète Verlaine. Il redéfinit les lignes. Il métamorphose le paysage Haute Couture en proposant une vision fantastique et zen passant pas les temples d’Angkor au musée Guimet. La métaphore du tissu et sa personnification construisent sa vision fantastique de la féminité.

Des ciels mordorés de mousselines transparentes – comme un blizzard, il dessine l’imagination chargée de rêves. Chaque saison, c’est une nouvelle rencontre et il nous invite à partager sa vision du monde de la poésie et du fantasmatique. Read the rest of this entry »

INAUGURATION ET SCÉNOGRAPHIE

Posted on Updated on

INVITATION3Mario Luraschi inaugure son nouvel espace Cavalcade Le Vendredi 11 Décembre 2015, au coeur de la forêt d’Ermenonville.

Les 40 chevaux de Mario Luraschi tournent ou posent pour les publicités les plus prestigieuses : Chanel, Hermès… Collectionneur passionné, Mario Luraschi a réunit 60 selles authentiques, une vingtaine d’armures de chevaliers, et des d’harnachements du monde entier.

Dresseur, cascadeur, écuyer, meneur, voltigeur mais aussi sellier, Mario Luraschi est un véritable homme orchestre du cheval. Il accumule observations, connaissances et expériences et va jusqu’au bout de sa réflexion sur les chevaux.

L’ambition première est de proposer un espace singulier : un manège convertible en studio, en espace événementiel, en plateau de cinéma grâce aux dispositifs techniques dont le manège dispose ; comme la mise au noir de l’espace, en espace photographique … Les possibilités sont infinies.

Situé dans le département de l’Oise, à moins de 45 minutes de Paris, le complexe tend à devenir une plate forme interactive et événementielle et offrir un écrin inattendu invitant au voyage et à la création. Read the rest of this entry »