EXOCET

Posted on Updated on

L’exocet est un poisson des mers chaudes, appelé usuellement poisson volant parce que ses nageoires pectorales, très développées, lui permettent de sauter hors de l’eau et de planer quelques instants.
Le terme Exocoetidae vient du grec exo pour « dehors » et koite pour « creux » — et non du latin cetus pour « gros poisson » (ou baleine)
Née à Paris en juin 2014 de l’union de deux jeunes stylistes diplomées de l’école ESMOD à Paris, Yasmine Jaber de Beirut et Morning Lau de Hong Kong, la marque s’appuie sur l’impression 3D, pierre angulaire de leurs créations. Les stylistes proposent une gamme de sacs à main novateurs mais tout à fait “wearable”. La mention “on s’en fout” me faire dire que nous approchons de ce que nous cherchons usuellement. Le luxe c’est la transgression des codes. “On s’en fout” magnifique de poésie naturaliste de ce livre, au-delà des mésaventures de cet enfant hybride, nous invite à découvrir sous la plume de Kathleen Winter les charmes du voyage à l’autre bout du monde.
Avec Yasmine Jaber et Morning Lau, nous nous apprêtons à faire un voyage ; celui de la création homme et femme qui sans compromission crée pour la postérité et pour le plaisir de faire plaisir aux autres et cela est un concept qui marche toujours. “That’s the way it is”. 

Advertisements

BALMAIN LE CHIC A LA KARDASHIAN

Posted on Updated on

Ce week-end, le couple, Kim Kardashian et Kanye West, s’est affiché ensemble ! En froid depuis quelques semaines, Kaney a emmené sa femme dans un studio d’enregistrement. Le lendemain, le couple était de nouveau de sortie mais avec leur fille “North”. Dans les bras de sa mère, elle a assisté toute la journée à un mystérieux shooting avec ses parents …
Ensuite, ils ont été dîner tous les 3 dans un restaurant au Cipriani le quartier de Chelsea Piers à la sortie du fameux shooting secret qui aujourd’hui, nous le savons était pour Balmain, Paris Fashion Week.
Olivier Rousteing, le directeur artistique de Balmain, sait choisir les Ambassadeurs de la marque, a defaut de savoir faire de la couture. Il organise la Karl Lagerfeld touch ; le spectacle dans la salle est tel qu’aucun journaliste ne rapporte sur les robes présentées et c’est tant mieux. Les articles de presse qui en découlent font croire à la Chambre Syndicale que sa couture mérite son appellation. Les parents de la petite North West sont-ils les nouveaux visages de la marque de luxe ? Et, bien oui ! En effet, ils sont amis avec Olivier Rousteing, et sont toujours présents à ses défilés lors de la Fashion Week. En ce qui concerne la rémunération pour la photo nous n’avons pas, à ce jour, de chiffre, mais les rumeurs courent sur un million d’euros.
Après avoir révélé une campagne femme avec pas moins de cinq tops models de renom (Adriana Lima, Joan Smalls, Rosie Huntington, Isabeli Fontana et Crista Cober), la maison choisit deux icônes de la mode chic et représentant bien la Marque Balmain !!!!  Kanye West et Kim Kardashian. Bref, la Karda ayant été très frustrée de ne pas apparaître au casting du calendrier Pirelli, vient donc se venger en France chez Balmain.
Une fois de plus, si vous aviez l’intelligence de blacklister cette femme vulgaire des collections Parisiennes, cela nous ferait des vacances, et gagner du temps car elle arrive à tous les défilés en retard.

ESPRIT CHEZ DIOR !

Posted on Updated on

Concernant la collection de Raf Simons dont la presse de Monsieur Arnault ne sachant quoi dire, l’affublant d’une collection ‘Très Futuriste’. C’est une technique de journalistes invités à se goberger aux frais du Magna du Luxe pour s’assurer d’avoir les meilleures retombées d’un “Designer” malgré lui sans génie. 

Qui va enfin décider de dire à Monsieur Arnault que son créateur est nul et non “avenue Montaigne’ ? Mais dans un empire comme Monsieur Arnault, ce sont les ventes qui font la loi et, par conséquent, les clientes. Toutefois, la question reste : par qui le remplacer ? 
Les vrais créateurs ne supportent pas le dicta des patrons débarquants dans les studios pour imposer une mode en raison des réalités économiques de la marque. Nous pouvons donc aisément imaginer ce que le groupe Wertheimer a pu suggérer à Monsieur Karl Lagefeld pour lui faire créer des vêtements “made in France for China”. Savez-vous Karl qu’en Chine il mange les chats comme “Choupette”?
Pour revenir à la collection Pré-Fall Esprit à Tokyo de Raf Simons, elle est une insulte au Japon et aux Japonais – Soyons bienveillant, sûrement, par manque de culture – Cette civilisation bien plus vieille que la nôtre, nous raconte que, quand nous allions à la selle dans la nature, ils avaient déjà inventé les toilettes, et quand ils mangeaient du Sushi, nous attendions encore Vatel et Lenôtre pour l’art des jardins. 
Oui, cette collection est vraie insulte à un peuple de venir lui présenter des robes mal coupées et peu créatives aux hommes et aux femmes qui ont inventé le Kimono d’un raffinement et d’une finesse sans égal. J’ai honte pour vous. Je vous laisse seul juge par la photo que je me dois de publier. 
Triste France, cher Pays de mon Enfance, baignée par Madame Alix Grès, laissez morte dans le dénuement et la solitude, la plus totale. Oui, “Shame on you”.

Anonymode

CHIC BY CHOICE

Posted on Updated on

Balmain, Alberta Ferretti, Barbara Bui, Hervé Léger ou encore Elie Saab… Des noms qui font rêver les femmes sans que ces dernières aient pour autant les moyens de s’offrir une robe Haute Couture signée par l’un de ces grands créateurs.

En partant de ce postula de base, Filipa Neto et Lara Vidreiro, deux jeunes entrepreneuses portugaises, ont eu l’idée de lancer Chic by choice, un site de location de robes de luxe issues des collections actuelles à un prix raisonnable (à partir de 50 €). 
“S’offrir des pièces signées par des grands créateurs est un plaisir pour les femmes. Un pull, un pantalon, une robe… Elles sont nombreuses à oser investir dans une très belle pièce qu’elles auront l’occasion de porter tous les jours. En revanche, une robe de soirée, c’est différent.” explique Filipa Neto. L’investissement est beaucoup plus important et le plaisir plus éphémère. Elles ne souhaitent pas rentabiliser leur achat en portant la même robe à chaque soirée. L’idéal pour toutes ces femmes était donc la location.”
Fortes d’une formation en commerce et d’une solide culture mode et e-commerce, les deux jeunes femmes de 24 ans ont donc lancé en juin dernier leur site au Royaume Uni.  “Nous sommes portugaises mais dès le départ nous voulions que Chic by choice ait une dimension internationale. Nous avons donc principalement misé sur le marché anglais, riche en opportunités, tout en proposant une livraison dans quinze pays d’Europe”, déclare Filipa. 
Aujourd’hui, le Royaume-Uni représente 80% du chiffre d’affaires de Chic by choice qui enregistre là-bas une croissance de 30% par mois depuis son lancement. Des débuts très prometteurs Outre-Manche qui pousse aujourd’hui la jeune entreprise à se lancer en France. 
“L’Hexagone est notre nouvelle priorité. Nous avons développé notre service client en français, en plus de l’anglais, et investi en communication. Nous espérons que, l’année prochaine, la France représentera 30% de nos locations, le Royaume-Uni 60% et les autres pays que nous livrons (Espagne, Italie, Allemagne, Portugal etc.) 10%. Compte tenu de notre croissance actuelle, c’est un objectif raisonnable”, explique la fondatrice de Chic by choice. 
Pour y parvenir, Chic by choice mise sur un concept fort et un service client irréprochable qui est censé séduire les femmes entre 20 et 40 ans. Le site propose ainsi, à la location pour 15% du prix de vente, plus de 500 robes (600 en janvier).
En outre, pour limiter les problèmes de tailles ou les éventuelles déceptions liées aux modèles, le site propose à ses clientes une option essayage.
Ces dernières peuvent donc recevoir deux robes de leur choix, dans deux tailles différentes, afin de choisir celle qui leur convient le mieux pour le jour J. Une fois reçue, elles disposent de 24H pour renvoyer les robes, le tout, sans supplément, seule la location de la robe sera facturée.
Toujours dans l’optique de faciliter l’expérience de location, à chaque commande, les clientes reçoivent leur robe en deux exemplaires : une première dans la taille demandée et une seconde dans une taille au-dessus ou en-dessous.  
“Ce genre de service est essentiel pour nos clientes. Cela leur permet de passer le cap de la location et d’être toujours satisfaite. Pour nous, c’est l’assurance de les fidéliser”, explique Filipa.
Enfin, pour le côté pratique, les robes, qui sont achetées directement auprès des marques, sont conservées pendant un an (le temps de la saison) avant d’être revendues à des partenaires.
Un choix déterminant pour Chic by choice qui, en proposant à ses clientes des pièces uniquement issues des collections actuelles, se démarque de ses concurrents. 

JE RIE HANNA

Posted on Updated on

Rihanna a été nommée directrice de la création pour la ligne femme de Puma. Outre ses talents de chanteuse, ses contrats d’égéries et de licence parfum, la plus célèbre des Barbadiennes vient tout juste d’ajouter une nouvelle corde à son arc. Madame Kim fait des émules au sein de la mode, qui devient un bon moyen de reconversion pour ces dames de la chanson et de la téléréalité.

Voilà un contrat en or pour celle qui a été élue “Icône mode de l’année” apres Kardashian. Son contrat devrait s’étaler sur plusieurs années et s’élèverait à 10 millions de dollars. Rihanna “va travailler avec Puma aussi bien pour créer et customiser des modèles classiques que pour imaginer de nouveaux produits” a indiqué la firme.
“Signer avec Rihanna est une avancée fantastique pour Puma”, a déclaré Bjorn Gulden, le PDG de l’enseigne. “Sa notoriété, son charisme, sa personnalité et son ambition font d’elle une ambassadrice parfaite pour notre marque.” Voilà une nouvelle qui ne devrait pas ravir Beyoncé, qui va prochainement créer sa ligne sportswear en partenariat avec Topshop…

FRED & GINGER

Posted on Updated on

Il y a quelques mois, j’ai découvert un resto thaï niché au coeur du vivant et animé quartier des Halles-Montorgueil.

Ce n’est pas très grand mais on s’y sent bien, c’est à la fois très chaleureux et super cosy. Je vous recommande chaudement de vous installer dans la salle située à l’étage pour dîner: la déco asiatisante est super et l’ambiance y est tamisée, exotique, dépaysante mais aussi très intimiste avec tout plein de belles bougies installées partout sur les jolies petites tables en bois.
La vraie bonne surprise chez Fred & Ginger, c’est bel et bien la cuisine thaï, tout simplement excellente ! Une cuisine simple, sans chichis mais vraiment chaleureuse et surtout très riche en saveurs et faite de produits de qualité. Quelques minutes après avoir passé commande, on nous apporte nos verres de vin avec une jolie tasse remplie à ras bord de haricots de soja (dont un certain Uwe est fan, il faut le dire). Yummy !

Sur le papier tout est vraiment alléchant et c’est super difficile de devoir choisir ! Nous n’avions pas pris d’entrées mais sachez quand même que toute la carte donne très envie et qu’il y a pas mal de choix (entre 7 et 10€): salade de boeuf thaï, crevettes croustillantes à la noix de coco, gyoza, tartare de bar au lait de coco, nems de poulet sauce satay, carpaccio de Saint-Jacques au gingembre… Sympa, non ?!
Côté desserts, après maintes hésitations, nous avions choisi le fondant matcha et chocolat (servi avec une boule de glace au matcha… une gourmandise de dingue !) et le crumble poire/gingembre (à la fois doux et piquant… une vraie réussite). Au final, une très bonne petite adresse que je vous recommande, avec une cuisine simple mais authentique et des prix tout à fait raisonnables !
Fred & Ginger
62, rue Jean Jacques Rousseau (1er) – M° Les Halles
01 40 28 99 04
Ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h30 et de 20h à 2h.

A NEW DUO FOR BURBERRY

Posted on Updated on

La saison dernière, la marque Britannique a réuni deux des plus emblématiques mannequins “British”, Kate Moss et Cara Delevingne, pour sa campagne. Cette année, Burberry réitère le concept de duo et a demandé à Naomi Campbell et Jourdan Dunn de présenter sa collection Printemps / Été 2015: the Black Power.
Les images ont été réalisées par Mario Testino : “C’est toujours un plaisir de travailler avec Mario Testino” nous ont déclaré les deux stars. “Sa photographie est extraordinaire et les résultats sont toujours superbe”. Mario lui déclare que “c’est toujours gratifiant pour un artiste de travailler pour une campagne mondiale “.
Tout commence pour la marque par un jour d’hiver de 1856, où Thomas Burberry, un apprenti drapier, consulte son médecin pour un problème de rhumatismes précoces. Le praticien lui recommande vivement de ne plus porter son imperméable en caoutchouc, lequel protège de la pluie mais ne permet pas d’évacuer la transpiration. Thomas Burberry ouvre quelques semaines plus tard sa première boutique sur Winchester Street à Basingstoke. Âgé d’à peine 21 ans, le jeune créateur habille alors les notables de sa région, assisté de Messrs. John Mares, Gerrish, Ames et Simpkins, dont les fils deviendront plus tard des collaborateurs de l’entreprise.

ERIC TIBUSCH, QUAND LA CHAMBRE S’EVEILLERA

Posted on Updated on

Samedi 6 décembre dernier, devant leur télévision, 8,5 millions de personnes (soit 40,5% de part de marché) attendent impatiemment de connaitre le nom de celle qui succédera à Flora Coquerel au titre de Miss France.

Les 33 représentantes de nos belles régions défilent, tout d’abord, dans des tenues répondant au thème de la soirée : le cinéma. Réparties en plusieurs tableaux, elles se présentent en cow-girls, en robe d’inspiration science-fiction ou “West Side Story”. Vient ensuite le tour des costumes traditionnels, puis des maillots de bain une pièce (nous nous dispenserons de tout commentaire au sujet desdits maillots… mais nous n’en pensons pas moins !). Les 12 finalistes sont ensuite annoncées, avant de se présenter en robes de soirée. Ces robes, de trois couleurs différentes, longues et à bustier, sont l’œuvre d’Eric Tibusch. Celui-ci s’est inspiré du trench, “l’un de [s]es vêtements iconiques qui donne une allure très contemporaine à la femme”. 
Ce manteau “s’est imposé comme une évidence lors de l’annonce du thème de l’élection 2015 : le cinéma et le glamour”, a expliqué le couturier. “J’ai donc dessiné un trench du soir à la fois moderne et féérique en mille-feuille de tulle que je vous laisse découvrir…”. Double rang de boutons et ceinture se retrouvent ainsi sur ces robes de soirée délicieusement décalées (qui ont été confectionnées dans un atelier à L’Huisserie, en Mayenne). On ne sait plus si ce sont les Miss qui sont embellies par les robes, ou les robes mises en valeur par les Miss, mais l’ensemble est magnifique.
Deux autres créations d’Eric Tibusch ont été portées par Flora Coquerel au cours de la soirée : une robe bustier rose pailletée et une en velours noir.
L’histoire entre le créateur et les Miss n’en est pas à ses débuts. L’an dernier, il habillait Marine Lorphelin (Miss France 2013) à l’occasion de la cérémonie de clôture du Festival de Cannes. C’est également lui qui avait été chargé de réaliser les robes (sur le thème de la princesse Anastasia) des 12 finalistes au titre de Miss France 2014. Velours bordeaux et violet étaient alors au rendez-vous.
On attend avec impatience l’élection de Miss France 2016 pour de nouvelles créations de ce couturier talentueux ! Mais, surtout la réaction de la Chambre Syndicale qui lui disait autrefois qu’il n’était pas assez connu pour faire parti des grands couturiers !!!! Maintenant, que c’est une Star en Chine plus connue que Nina Ricci, nous vous parions que la réaction sera : “courage cachons-nous”, comme d’habitude ! Mais l’alternative pourrait être : c’est la faute à Grumbach et Grumbach dira, c’est la faute à Mouclier :).
Clemode

BOZO DE X

Posted on Updated on

Un dîner au Clown bar – j’avais l’impression d’être dans une soirée de la Couture, dans l’arène parisienne du cirque ambiant. Ayant laissé Monsieur dé-Loyal au vestiaire, cela me rappelle il y a longtemps de l’ambiance des mercredis d’école. 
Le restaurant accueillait des enfants surexcités que des papas costumés, en instance de divorce, recherchant à se déculpabiliser de ne pas s’occuper de leur progéniture plus souvent, arpentent le bar avec leur téléphone transportable gros comme des  “pilote cases”.
Tout en parlant aux requins, aux éléphants des partis politiques, et  aux panthères qui seraient de leurs clients Cartier. Ils suveillaient leur filiation d’un oeil distrait. Un fois les chocolats chauds avalés, on remettait maladroitement les cagoules et les anoraks avant d’affronter la froideur d’un après-midi du cirque d’hiver parisien. 
Aujourd’hui, le comptoir repeint en gris béton bobo loft baroque donne le décor de ce chapiteau gastro. Dans le menu, on y retrouve la “nippon touch” ainsi que dans la vaisselle, sobre, porcelaine émaillée brute, dans l’harmonie délicate et subtile des saveurs et, surtout, dans la maîtrise absolue du dressage. 
Résultat, c’est très bon, mais c’est surtout très beau. Notre choix, palombe et framboises fraîches, puis péché de lotte emprisonnée dans ses tagliatelles de céleri rave “al dente”. Les desserts sont un peu pâle derrière les plats du début, mais, comme au cirque, c’est toujours la fin qui est triste. 
114, rue Amelot, 75011 Paris 
TEL : 01 43 55 87 35

MY TAILOR IS RITCH

Posted on Updated on

Tailoring, la nouvelle collection permanente de costumes Louis Vuitton, s’adresse aux hommes qui considèrent le costume comme un art de vivre. Cette collection s’adapte aux besoins du voyageur moderne :
conjugaison habile du confort et d’une silhouette précise. Comprenant 15 modèles simples et croisés, la collection Tailoring se déclinera chaque saison autour de nouveaux tissus et imprimés.
Pour les vestes, la priorité a été donnée à l’aspect fonctionnel, avec un accent particulier sur la légèreté. Bien que doublées et construites, les épaules sont souples offrant un look structuré mais néanmoins décontracté.
Clin d’oeil au voyage, les trois poches intérieures accueillent et facilitent l’usage de la carte d’embarquement, du passeport et du téléphone.
La double fente des vestes permet de conserver une tenue impeccable en toute circonstance tandis que les revers à pointes et l’emmanchure haute apportent une touche rappelant le sur mesure. Les pantalons sont sans pli, la jambe fuselée et la taille dessinée. Les chemises Tailoring (rayées, en jacquards, tissus oxford super fins et chambrays bleus et blancs) présentent un col français classique, une coupe ajustée et des poignets droits ou mousquetaire. Imaginée pour les voyageurs modernes cette collection est le reflet de la philosophie Louis Vuitton : l’art du voyage. La collection Tailoring est disponible en magasin.

CHAPEAU LA CASQUETTE

Posted on Updated on

Incontournable chez les hommes, la casquette gagne ses lettres de noblesse ces derniers mois. L’art de porter le couvre-chef, n’est qu’une mode de plus pour accessoiriser les modeux par une déférence de plus . C’est un élément stylistique assez fort, qui peut facilement exprimer votre personnalité. Je crois que les casquettes, en général, sont appropriées pour la vie de tous les jours, comme elle l’était en 1936 pendant le front populaire. 
Ce que j’aime, c’est une casquette habillée qui sera un mixe en l’ouvrier bobo et le métros sexuels de luxe. Il y avait un manque, car jusqu’à présent la casquette est souvent plus street city, que chic mythique..
Contrairement aux sneakers, qui se sont invités dans la mode du haut de gamme, elles sont acceptées aujourd’hui dans tous les styles. La casquette reste principalement cantonnée au monde du sport ou de la rue, pour l’instant.
Le chapeau est réellement un classique du bon goût, porté par des phénomènes de la pop et de la mode comme Pharrell Williams. Le chapeau vit un grand retour en grâce en ce moment. Le chapeau peut sortir de son contexte, peu importe lequel. On peut le porter en s’amusant et en détournant les codes vestimentaires. vous pouvez toujours jouer avec la mode en vous amusant, ou sinon, suivre les codes. Toutefois, à la fin, l’important est de ne pas avoir un look d’un comptable ou d’un professeur ! Voyez-vous à qui je fais allusion ?

QUATRE SEPTEMBRE CHEZ BIANCA

Posted on Updated on

Il y a quelques mois, j’ai découvert un très chouette petit resto italien niché au creux du vivant et animé quartier de la bourse, un restaurant italien avec une ambiance sympa.
Le cadre m’a tout de suite beaucoup plu. Ce n’est pas très grand mais on s’y sent bien. C’est à la fois très chaleureux et super cosy. La déco italienne bobo est super chouette et l’ambiance y est tamisée, dépaysante mais aussi très intimiste avec le soir tout plein de belles bougies installées partout sur les jolies petites tables en bois.
Mais, la vraie bonne surprise chez Bianca c’est belle et bien la cuisine italienne, tout simplement excellente ! On y déguste une cuisine italienne typique dans une ambiance de bistrot rétro. Mention spéciale pour les pizzas, les pâtes et les plats végétariens. Une cuisine simple, sans chichis mais vraiment chaleureuse et surtout très riche en saveurs et faite de produits de qualité. Quelques minutes après avoir passé commande, on nous apporte nos verres de vin bien frais, et merci au garçon qui nous a bien servi, nouvellement arrivée. Vraiment bien formé!

2, rue du Quatre Septembre
75002 Paris
01 42 97 43 32

SEPHORA ‘GRAVE HURE’

Posted on Updated on

Sephora lance un atelier gravure parce que le parfum que vous portez est le reflet de votre personnalité ! L’enseigne propose de personnaliser votre flacon pour vous offrir une fragrance à votre image – Pour les personnes ayant bon goût, prière de s’abstenir.

Bienvenu dans le monde merveilleux de Sephora, et  bien sûr de la plus grosse entreprise chimique au Monde. 
Pour tout achat d’un parfum d’un 100ml, une conseillère beauté ( pas la conseillière ! ) vous proposera de graver l’écrin en choisissant votre message. La gravure est gratuite et s’effectue immédiatement et manuellement en magasin dans un espace dédié.

Pour le moment, seules les enseignes Sephora Champs-Elysées, Sephora Rosny-sous-Bois, Sephora Carré Sénart, Sephora Créteil, Sephora Parinor et Sephora Val d’Europe proposent ce service. Alors, rendez-vous sur place et laissez libre cours à votre imagination!

Si vous faites plutôt partie de celles qui aiment faire leurs emplettes sur internet, vous pouvez également bénéficier de ce service moyennant la somme de 7 €. La personalisation de son packaging! quelle invention !

LE BONHEUR EST DANS L’ALCAZAR

Posted on Updated on

Le Bonheur ne se trouve pas avec effort et volonté mais réside là tout proche dans la détente et l’abandon de soi-même, par le regard que je souhaite porter aux autres. Faire du bien aux autres, c’est faire du bien à soi-même, et c’est l’univers tout entier qui sera meilleur à terme.

Cette quête même du bonheur, c’est comme un arc-en-ciel qu’on poursuit sans jamais le rattraper, parce qu’il n’existe pas, parce qu’il a toujours été là, et parce qu’il t’accompagne à chaque instant. A vouloir saisir l’insaisissable, on s’épuise en vain. 
Mais, dès lors, qu’on relâche son esprit, pour ne pensez qu’aux autres le bonheur est là et cette année c’est à l’Alcazar que je souhaite vous emmener pour faire plaisir aux autres. La porte de ce grand restaurant sera le temps d’une soirée d’exception mêlant spectacles, surprises et dégustations dans un cadre légendaire. 100 bénéficiaires pourront participer pleinement aux festivités de ce moment placé sous le signe du partage, à l’approche des fêtes.
Lundi 22 décembre, à partir de 19h, gastronomes et mélomanes découvriront, tour à tour, plusieurs créations culinaires spécialement concoctées par le chef de l’Alcazar et sa brigade rythmée par les performances artistiques et musicales mises en scène sous l’oeil et les papilles des convives issus de milieux sociaux différents. 
Cette édition accueille et fédère les acteurs du spectacle et de la grande restauration et mobilise également de nombreux partenaires ayant pour seul objectif de rendre ce dîner de Noël mémorable et favoriser la mixité sociale.