ALTAROMA LA DOLCE VITA

Posted on Updated on

Les organisateurs de AltaRoma, dans un communiqué, ont annoncé l’annulation de “AltaRomAltaModa”, la semaine dédiée à la couture italienne, qui devait se tenir dans la ville de Rome fin janvier faute de financements suffisants.

Victime de la crise pénalisant particulièrement les institutions locales et, sans doute aussi, en raison des scandales qui ont récemment éclaboussé l’administration municipale de la capitale italienne. La manifestation est sérieusement menacée de disparaître.
Née en 1998, l’Agenzia per la Moda, rebaptisée par la suite AltaRoma, est un organisme public créé par la mairie de Rome, la région du Latium et la chambre de commerce de Rome, auxquels s’est jointe en 2009 la province de Rome, pour promouvoir la mode romaine face à la domination milanaise. Mais, la manifestation n’a jamais réussi vraiment à s’imposer. AltaRoma “se voit contrainte de geler toutes ses activités dans l’attente de nouvelles décisions de la part de l’assemblée des actionnaires”, poursuivent-ils.
Au-delà de la manifestation en elle-même, c’est aussi le prestigieux concours “Who Is On Next?”, qui désigne chaque année les talents les plus prometteurs de la mode italienne pour la femme (accessoires et prêt-à-porter) qui est dans la tourmente.
Advertisements

BALLES TRAGIQUES A PARIS – 12 MORTS

Posted on Updated on

Les soldes font douze morts au coeur de Paris.

Le jour dit – c’est une sorte d’hystérie collective – les femmes se ruent dans les magasins pour obtenir le sésame tant attendu : un maximum de remises dans un minimum de temps, car vite, il faut jouer des coudes pour obtenir le précieux.

C’est toujours très étonnant de voir dans un grand magasin plusieurs femmes se battre pour un vêtement ou un accessoire de mode d’un grand couturier. 

En effet, c’est la scène à laquelle j’ai assistée il y a quelques heures, et je voulais le livrer “tout de go”, de façon à pouvoir satisfaire les égos de nos créateurs préférés. Mais, en sortant du magasin, la folie continuait : deux hommes en arme, recouverts d’une cagoule, tiraient sur des policiers. J’ai pensé que cela devenait une bien curieuse journée pour cette première journée de soldes. En réalité, j’apprenais, quelques heures plus tard, que mes chroniqueurs satiriques préférés venaient d’être assassinés par des lâches qui ont tiré sur des hommes désarmés en train de défendre notre liberté d’expression : balles tragiques à Paris 12 morts.

COLE COLA THE KARDASHIAN

Posted on Updated on

Nicole Natalie Austin (née le 17 mars 1979), plus connue sous le nom de Cola Marie, Cola-T et de Cola, est une danseuse, actrice et mannequin de charme américaine d’origine serbe. Depuis 2011, elle possède sa propre émission de télé-réalité, diffusée sur la chaîne “Entertainment Television”, mettant en scène sa vie de couple aux côtés de son époux Ice-T.
Ses parents étaient acteurs. Ils se sont rencontrés sur le tournage de Bonanza. Elle a aussi une sœur nommée Kristy Williams et un frère. 
Quand elle était enfant, son frère prononçait le nom de sa sœur de travers, disant « Cole Cola » à la place de « Nicole. » Finalement, sa famille et ses amis ont commencé à l’appeler Cola. Sa famille est partie à Albuquerque, Nouveau-Mexique quand elle avait 10 ans. Elle grandit comme un garçon manqué, faisant du quad et jouant au football.

Nicole la nouvelle Kardashian sera prochainement à la Fashion Week Française.

BERNARD ARNAULT, LE BON SAMARITAIN

Posted on Updated on

La vie n’est pas un long fleuve tranquille pour Monsieur Arnault. Ainsi,  la Cour Administrative d’Appel de Paris a de nouveau arrêté ce lundi 5 janvier le chantier de rénovation de la Samaritaine et confirmé l’annulation du permis de construire.

LVMH, propriétaire du grand magasin, se dit étonné… et porte l’affaire devant le Conseil d’Etat pensant que leur nouvel ami François Holland, qui a beaucoup apprécié la réalisation du bois de Boulogne, devrait donner un petit coup de pousse, car comme chacun sait : les hommes de Holland aiment les entreprises

Le chantier, qui avait repris en octobre, va de nouveau être interrompu, comme il l’avait été une première fois après l’annulation du permis de construire par le Tribunal Administratif, mi-mai. Il était saisi par deux associations.  Jules ferry disait qu’un seul homme peut, à lui seul, porter une opposition très efficace. 

L’extérieure du nouveau bâtiment, prévu dans le projet, “ne répond pas à l’obligation d’insertion de la construction dans le tissu urbain environnant“. Le projet prévoit, pour le nouvel édifice, un habillage de verre transparent, doté d’ondulations verticales de taille variable et sur lequel figurent des points blancs dont la densité va croissante de bas en haut, et donnant ainsi un reflet des immeubles avoisinants sur la façade de Monsieur Arnault. Ainsi, le bâtiment moderne rue de rivoli, par un jeu de passe-passe, devient un immeuble Haussmanien pur jus. 
La décision de la Cour fait figure de coup de théâtre. La vie n’est pas un long fleuve tranquille, mais n’oubliez jamais que Napoléon Bonaparte n’a jamais vu son bâtiment “l’Arc de Triomphe”. Même les grands hommes ont parfois des déceptions. That’s the way it is.

UN POISON NOMME GAGA

Posted on Updated on

La Lady Gaga devient l’Ambassadrice de la marque de cosmétiques Shiseido. Réservée au Japon, la campagne dans laquelle apparaîtra la chanteuse sera constituée de 50 selfies. Les clichés ont été publiés pendant la période du Nouvel An, l’une des plus lucratives au Japon. Quarante-six premières photos sont arrivées hier pour accompagner l’entrée dans l’année 2015. 
Les photos ne seront utilisées qu’au Japon, mais les fans de la chanteuses les relaieront sans doute sur les réseaux sociaux. Lady Gaga est récemment apparue dans une campagne pour la griffe Versace et dans la campagne de Noël du géant suédois H&M aux côtés de Tony Bennett. 
Après avoir mis sur le marché des produits qui étaient de véritables poisons, la marque demande à un poison de devenir son égérie. It makes sense !

UN CHEQUE EN VERTBOIS

Posted on Updated on

Cédric Naudon, l’homme d’affaires au passé énigmatique, retenait ses larmes en évoquant son grand projet humaniste voulant révolutionner la face de Paris rue du Vertbois.
Un projet réunissant la quintessence du design et des grands noms du luxe, un an plus tard, le projet semble être dans l’impasse. Une seule véritable ouverture le restaurant coréen Ibaji rhabillé par Paola Navone, 3 autres adresses agréées au concept dont le cultissime restaurant Anahi ou le restaurant Pan, racheté à Ludivine Billaud. Pour le reste, des travaux arrêtés et des boutiques aux rideaux fermés.
Interviewé le fondateur de La Jeune Rue, Cédric Naudon, avouait « avoir vu trop grand et fait les choses trop vite et revoit son projet ». Mais, dans les faits, l’affaire de Cédric Naudon pourrait rapidement tourner au vinaigre… Car des impayés dont les anciens acteurs du projet chiffreraient aujourd’hui le montant à plus de 5 millions d’euros, incluant les encours sur les travaux, les salaires des employés, dettes et autres fonds de commerce.
Seuls à espérer encore du projet, les designers sollicités, reconnaissent eux, avoir été payés, en large partie, de leur participation. Le cas de Maud Bury, appelée à la rénovation et l’embellissement du restaurant Anahi, avouant « une mauvaise gestion de l’affaire, espérant que le projet puisse renaître sous d’autres formes ».

BEEF CLUB

Posted on Updated on

Promener votre carcasse du côté des Halles, en réservant au Beef Club qui n’est pas un “Anglais”, vous l’aurez dans l’os : bienvenu chez les resto-bobos à Gogo de Paris. On a longtemps rongé notre hampe avant d’obtenir une table. Ossement d’épaule, la poitrine gonflée après avoir cogité à en avoir mal au crâne, on s’est rendu sur les lieux dans ce Gîte à la noix. 

Pas très loin des anciens abattoirs de la Villette, la où les viandes autrefois étaient dégustées à 5 heures du matin entre les prostituées, les mandataires aux Halles et les dandys en Frac qui parcouraient Paris à la recherhce d’un endroit ouvert pour finir leur nuit de peur de “filet” chez-eux.
Le lieu est brut et sombre, salle au premier étage. Dans à peine 80 mètres, ils ont réussi à créer une ambiance indifférente : Nous sommes des chanceux et faisons siège. On nous fait remarquer que nous sommes vraiment des privilégiés, alors il n’est pas question de ne pas faire de vieux os, car il faut faire de l’abattage. Le serveur a déjà pris les boissons et nous fait comprendre que des clients attendent, mais compte-tenu des prix, nous pourrions déposer le bilan avec mon jumeau.
S’il vous reste encore de l’appétit, ne vous torturez pas à pousser le fromage aux oubliettes, histoire de vous faire conter fleurette par une brebis sans collier. On a ensuite un peu tiré sur la ficelle du Fleury, mais on se souvient tout de même que nous avons fini au sous-sol, qui comprend un bar dansant où on ne danse pas, mais qui vient augmenter notre filet. Coût : 80 euros par personne – beaucoup beaucoup trop pour si peau de bête.

EXOCET

Posted on Updated on

L’exocet est un poisson des mers chaudes, appelé usuellement poisson volant parce que ses nageoires pectorales, très développées, lui permettent de sauter hors de l’eau et de planer quelques instants.
Le terme Exocoetidae vient du grec exo pour « dehors » et koite pour « creux » — et non du latin cetus pour « gros poisson » (ou baleine)
Née à Paris en juin 2014 de l’union de deux jeunes stylistes diplomées de l’école ESMOD à Paris, Yasmine Jaber de Beirut et Morning Lau de Hong Kong, la marque s’appuie sur l’impression 3D, pierre angulaire de leurs créations. Les stylistes proposent une gamme de sacs à main novateurs mais tout à fait “wearable”. La mention “on s’en fout” me faire dire que nous approchons de ce que nous cherchons usuellement. Le luxe c’est la transgression des codes. “On s’en fout” magnifique de poésie naturaliste de ce livre, au-delà des mésaventures de cet enfant hybride, nous invite à découvrir sous la plume de Kathleen Winter les charmes du voyage à l’autre bout du monde.
Avec Yasmine Jaber et Morning Lau, nous nous apprêtons à faire un voyage ; celui de la création homme et femme qui sans compromission crée pour la postérité et pour le plaisir de faire plaisir aux autres et cela est un concept qui marche toujours. “That’s the way it is”. 

BALMAIN LE CHIC A LA KARDASHIAN

Posted on Updated on

Ce week-end, le couple, Kim Kardashian et Kanye West, s’est affiché ensemble ! En froid depuis quelques semaines, Kaney a emmené sa femme dans un studio d’enregistrement. Le lendemain, le couple était de nouveau de sortie mais avec leur fille “North”. Dans les bras de sa mère, elle a assisté toute la journée à un mystérieux shooting avec ses parents …
Ensuite, ils ont été dîner tous les 3 dans un restaurant au Cipriani le quartier de Chelsea Piers à la sortie du fameux shooting secret qui aujourd’hui, nous le savons était pour Balmain, Paris Fashion Week.
Olivier Rousteing, le directeur artistique de Balmain, sait choisir les Ambassadeurs de la marque, a defaut de savoir faire de la couture. Il organise la Karl Lagerfeld touch ; le spectacle dans la salle est tel qu’aucun journaliste ne rapporte sur les robes présentées et c’est tant mieux. Les articles de presse qui en découlent font croire à la Chambre Syndicale que sa couture mérite son appellation. Les parents de la petite North West sont-ils les nouveaux visages de la marque de luxe ? Et, bien oui ! En effet, ils sont amis avec Olivier Rousteing, et sont toujours présents à ses défilés lors de la Fashion Week. En ce qui concerne la rémunération pour la photo nous n’avons pas, à ce jour, de chiffre, mais les rumeurs courent sur un million d’euros.
Après avoir révélé une campagne femme avec pas moins de cinq tops models de renom (Adriana Lima, Joan Smalls, Rosie Huntington, Isabeli Fontana et Crista Cober), la maison choisit deux icônes de la mode chic et représentant bien la Marque Balmain !!!!  Kanye West et Kim Kardashian. Bref, la Karda ayant été très frustrée de ne pas apparaître au casting du calendrier Pirelli, vient donc se venger en France chez Balmain.
Une fois de plus, si vous aviez l’intelligence de blacklister cette femme vulgaire des collections Parisiennes, cela nous ferait des vacances, et gagner du temps car elle arrive à tous les défilés en retard.

ESPRIT CHEZ DIOR !

Posted on Updated on

Concernant la collection de Raf Simons dont la presse de Monsieur Arnault ne sachant quoi dire, l’affublant d’une collection ‘Très Futuriste’. C’est une technique de journalistes invités à se goberger aux frais du Magna du Luxe pour s’assurer d’avoir les meilleures retombées d’un “Designer” malgré lui sans génie. 

Qui va enfin décider de dire à Monsieur Arnault que son créateur est nul et non “avenue Montaigne’ ? Mais dans un empire comme Monsieur Arnault, ce sont les ventes qui font la loi et, par conséquent, les clientes. Toutefois, la question reste : par qui le remplacer ? 
Les vrais créateurs ne supportent pas le dicta des patrons débarquants dans les studios pour imposer une mode en raison des réalités économiques de la marque. Nous pouvons donc aisément imaginer ce que le groupe Wertheimer a pu suggérer à Monsieur Karl Lagefeld pour lui faire créer des vêtements “made in France for China”. Savez-vous Karl qu’en Chine il mange les chats comme “Choupette”?
Pour revenir à la collection Pré-Fall Esprit à Tokyo de Raf Simons, elle est une insulte au Japon et aux Japonais – Soyons bienveillant, sûrement, par manque de culture – Cette civilisation bien plus vieille que la nôtre, nous raconte que, quand nous allions à la selle dans la nature, ils avaient déjà inventé les toilettes, et quand ils mangeaient du Sushi, nous attendions encore Vatel et Lenôtre pour l’art des jardins. 
Oui, cette collection est vraie insulte à un peuple de venir lui présenter des robes mal coupées et peu créatives aux hommes et aux femmes qui ont inventé le Kimono d’un raffinement et d’une finesse sans égal. J’ai honte pour vous. Je vous laisse seul juge par la photo que je me dois de publier. 
Triste France, cher Pays de mon Enfance, baignée par Madame Alix Grès, laissez morte dans le dénuement et la solitude, la plus totale. Oui, “Shame on you”.

Anonymode

CHIC BY CHOICE

Posted on Updated on

Balmain, Alberta Ferretti, Barbara Bui, Hervé Léger ou encore Elie Saab… Des noms qui font rêver les femmes sans que ces dernières aient pour autant les moyens de s’offrir une robe Haute Couture signée par l’un de ces grands créateurs.

En partant de ce postula de base, Filipa Neto et Lara Vidreiro, deux jeunes entrepreneuses portugaises, ont eu l’idée de lancer Chic by choice, un site de location de robes de luxe issues des collections actuelles à un prix raisonnable (à partir de 50 €). 
“S’offrir des pièces signées par des grands créateurs est un plaisir pour les femmes. Un pull, un pantalon, une robe… Elles sont nombreuses à oser investir dans une très belle pièce qu’elles auront l’occasion de porter tous les jours. En revanche, une robe de soirée, c’est différent.” explique Filipa Neto. L’investissement est beaucoup plus important et le plaisir plus éphémère. Elles ne souhaitent pas rentabiliser leur achat en portant la même robe à chaque soirée. L’idéal pour toutes ces femmes était donc la location.”
Fortes d’une formation en commerce et d’une solide culture mode et e-commerce, les deux jeunes femmes de 24 ans ont donc lancé en juin dernier leur site au Royaume Uni.  “Nous sommes portugaises mais dès le départ nous voulions que Chic by choice ait une dimension internationale. Nous avons donc principalement misé sur le marché anglais, riche en opportunités, tout en proposant une livraison dans quinze pays d’Europe”, déclare Filipa. 
Aujourd’hui, le Royaume-Uni représente 80% du chiffre d’affaires de Chic by choice qui enregistre là-bas une croissance de 30% par mois depuis son lancement. Des débuts très prometteurs Outre-Manche qui pousse aujourd’hui la jeune entreprise à se lancer en France. 
“L’Hexagone est notre nouvelle priorité. Nous avons développé notre service client en français, en plus de l’anglais, et investi en communication. Nous espérons que, l’année prochaine, la France représentera 30% de nos locations, le Royaume-Uni 60% et les autres pays que nous livrons (Espagne, Italie, Allemagne, Portugal etc.) 10%. Compte tenu de notre croissance actuelle, c’est un objectif raisonnable”, explique la fondatrice de Chic by choice. 
Pour y parvenir, Chic by choice mise sur un concept fort et un service client irréprochable qui est censé séduire les femmes entre 20 et 40 ans. Le site propose ainsi, à la location pour 15% du prix de vente, plus de 500 robes (600 en janvier).
En outre, pour limiter les problèmes de tailles ou les éventuelles déceptions liées aux modèles, le site propose à ses clientes une option essayage.
Ces dernières peuvent donc recevoir deux robes de leur choix, dans deux tailles différentes, afin de choisir celle qui leur convient le mieux pour le jour J. Une fois reçue, elles disposent de 24H pour renvoyer les robes, le tout, sans supplément, seule la location de la robe sera facturée.
Toujours dans l’optique de faciliter l’expérience de location, à chaque commande, les clientes reçoivent leur robe en deux exemplaires : une première dans la taille demandée et une seconde dans une taille au-dessus ou en-dessous.  
“Ce genre de service est essentiel pour nos clientes. Cela leur permet de passer le cap de la location et d’être toujours satisfaite. Pour nous, c’est l’assurance de les fidéliser”, explique Filipa.
Enfin, pour le côté pratique, les robes, qui sont achetées directement auprès des marques, sont conservées pendant un an (le temps de la saison) avant d’être revendues à des partenaires.
Un choix déterminant pour Chic by choice qui, en proposant à ses clientes des pièces uniquement issues des collections actuelles, se démarque de ses concurrents. 

JE RIE HANNA

Posted on Updated on

Rihanna a été nommée directrice de la création pour la ligne femme de Puma. Outre ses talents de chanteuse, ses contrats d’égéries et de licence parfum, la plus célèbre des Barbadiennes vient tout juste d’ajouter une nouvelle corde à son arc. Madame Kim fait des émules au sein de la mode, qui devient un bon moyen de reconversion pour ces dames de la chanson et de la téléréalité.

Voilà un contrat en or pour celle qui a été élue “Icône mode de l’année” apres Kardashian. Son contrat devrait s’étaler sur plusieurs années et s’élèverait à 10 millions de dollars. Rihanna “va travailler avec Puma aussi bien pour créer et customiser des modèles classiques que pour imaginer de nouveaux produits” a indiqué la firme.
“Signer avec Rihanna est une avancée fantastique pour Puma”, a déclaré Bjorn Gulden, le PDG de l’enseigne. “Sa notoriété, son charisme, sa personnalité et son ambition font d’elle une ambassadrice parfaite pour notre marque.” Voilà une nouvelle qui ne devrait pas ravir Beyoncé, qui va prochainement créer sa ligne sportswear en partenariat avec Topshop…

FRED & GINGER

Posted on Updated on

Il y a quelques mois, j’ai découvert un resto thaï niché au coeur du vivant et animé quartier des Halles-Montorgueil.

Ce n’est pas très grand mais on s’y sent bien, c’est à la fois très chaleureux et super cosy. Je vous recommande chaudement de vous installer dans la salle située à l’étage pour dîner: la déco asiatisante est super et l’ambiance y est tamisée, exotique, dépaysante mais aussi très intimiste avec tout plein de belles bougies installées partout sur les jolies petites tables en bois.
La vraie bonne surprise chez Fred & Ginger, c’est bel et bien la cuisine thaï, tout simplement excellente ! Une cuisine simple, sans chichis mais vraiment chaleureuse et surtout très riche en saveurs et faite de produits de qualité. Quelques minutes après avoir passé commande, on nous apporte nos verres de vin avec une jolie tasse remplie à ras bord de haricots de soja (dont un certain Uwe est fan, il faut le dire). Yummy !

Sur le papier tout est vraiment alléchant et c’est super difficile de devoir choisir ! Nous n’avions pas pris d’entrées mais sachez quand même que toute la carte donne très envie et qu’il y a pas mal de choix (entre 7 et 10€): salade de boeuf thaï, crevettes croustillantes à la noix de coco, gyoza, tartare de bar au lait de coco, nems de poulet sauce satay, carpaccio de Saint-Jacques au gingembre… Sympa, non ?!
Côté desserts, après maintes hésitations, nous avions choisi le fondant matcha et chocolat (servi avec une boule de glace au matcha… une gourmandise de dingue !) et le crumble poire/gingembre (à la fois doux et piquant… une vraie réussite). Au final, une très bonne petite adresse que je vous recommande, avec une cuisine simple mais authentique et des prix tout à fait raisonnables !
Fred & Ginger
62, rue Jean Jacques Rousseau (1er) – M° Les Halles
01 40 28 99 04
Ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h30 et de 20h à 2h.

A NEW DUO FOR BURBERRY

Posted on Updated on

La saison dernière, la marque Britannique a réuni deux des plus emblématiques mannequins “British”, Kate Moss et Cara Delevingne, pour sa campagne. Cette année, Burberry réitère le concept de duo et a demandé à Naomi Campbell et Jourdan Dunn de présenter sa collection Printemps / Été 2015: the Black Power.
Les images ont été réalisées par Mario Testino : “C’est toujours un plaisir de travailler avec Mario Testino” nous ont déclaré les deux stars. “Sa photographie est extraordinaire et les résultats sont toujours superbe”. Mario lui déclare que “c’est toujours gratifiant pour un artiste de travailler pour une campagne mondiale “.
Tout commence pour la marque par un jour d’hiver de 1856, où Thomas Burberry, un apprenti drapier, consulte son médecin pour un problème de rhumatismes précoces. Le praticien lui recommande vivement de ne plus porter son imperméable en caoutchouc, lequel protège de la pluie mais ne permet pas d’évacuer la transpiration. Thomas Burberry ouvre quelques semaines plus tard sa première boutique sur Winchester Street à Basingstoke. Âgé d’à peine 21 ans, le jeune créateur habille alors les notables de sa région, assisté de Messrs. John Mares, Gerrish, Ames et Simpkins, dont les fils deviendront plus tard des collaborateurs de l’entreprise.