ICH BIN EIN BUDAPESTER

Posted on Updated on

Les “brasseries en plein air allemandes sont en passe de se faire détrôner par une invention toute hongroise : le ruin bar. Depuis dix ans, de nombreux bâtiments en ruines de la période communiste sont réhabilités par des artistes et autres jeunes entrepreneurs débrouillards. Le résultat ? Des lieux fait de bric et de broc, qui mélangent des éléments de récup’ et des pièces contemporaines. *

Les lieux vivent aussi bien la journée que la nuit, et le plus emblématique est sans nul doute Szimpla Kert. Il est situé dans le septième arrondissement, quartier branché et très francophile au cœur de Pest. Dans la rue Kazinczy, une petite impasse y mène directement. Le dimanche, le lieu se transforme en grand brunch et marché aux puces, parfait pour flâner ou bouquiner l’excellent magazine Electronic Beats distribué gratos. Indispensable.

Au nombre des petits plaisirs et autres surprises dont regorgent Budapest, il y a ses petits jardins. On tombe dessus un peu par hasard, comme le Karoly Garden situé à deux pas du Musée National, non loin d’Astoria, le downtown Budapest. Littéralement verts fluo et d’un zen absolu, le plus vieux jardin de Budapest jouxte le Csendes, un ancien restaurant transylvanien reconverti en ruin bar. Entre population familiale et jeunesse cool de Budapest, ce jardin à la française est parfait pour terminer l’après midi.
Dans le centre de Budapest, non loin du Danube, on trouve encore de véritables flea markets. Rempli d’un bric à brac mi-hipster, mi-antiquaire, Bolhapalota est parfait pour ceux qui cherchent à mettre un coup de vieux à leur déco ou a refourguer un meuble en formica des 70’s. Pas encore trop happé dans la bulle spéculative qui entourent les objets qui ont plus de vingt ans, on y trouve des vieilles télés, des fringues, des vinyles, et tout un tas d’objets selon l’arrivage à des prix largement abordables.

Forcément moins nombreux qu’à Berlin, quelques disquaires se cachent néanmoins à Budapest, et notamment AKT Records et Deep. Le premier est un petit temple de la techno difficile à trouver. Il nous faut quadriller le quartier avant de se rendre compte que AKT est situé dans la rue O, et non pas à Lovag où sont en réalité implantés les locaux du distributeur du même nom. Quant à Deep, il fait partie de ces adresses d’habitués qui se payent le luxe de n’ouvrir que quelques heures par jour (de 10h à 13h le samedi), et dont a raté l’ouverture de peu.

En dehors du centre-ville où les enseignes internationales s’alignent comme dans toutes les capitales européennes, quelques bonnes adresses se cachent à Budapest. On vous conseille encore d’aller faire un tour dans le septième, rue Wesselényi. On y a découvert notamment BP, marque locale et urbaine à tendance hip-hop, dans la ligne d’un Paris Nord. Les fringues jouent sur le second degré, et quelques designs de t-shirt un peu graveleux font sourire. A noter aussi ces espadrilles estampillées commerce équitable à la Twins for Peace (une paire achetée, une paire offerte à un enfant).  A quelques encablures de là, il faut aussi faire aussi un tour au Szputnyik Shop, grande fripe où l’on paye malheureusement aussi la jolie sélection.

by Clemode

Advertisements

TROIS FRANCAIS A MONACO

Posted on Updated on

Taillardat, Tisserant Art & Style et Pierre Frey, trois français au “Monaco Yacht Show 2014”
Du 24 au 27 septembre 2014 se tiendra le plus grand salon international du Yachting, le “Monaco Yacht Show 2014”. Il s’agit de LA rencontre internationale incontournable du secteur de la grande plaisance. Alors que la saison 2013 avait attiré plus de 33 730 participants, cette nouvelle édition (la 24ème) s’annonce prometteuse, dans la mesure où l’intérêt pour ce type de bateau grandit d’année en année, pour les fortunés des pays émergeants. 
Avec plus de 110 superyachts à flot, le port Hercule de Monaco (et l’extension du port qui a été nécessaire cette année pour permettre une plus importante capacité d’exposition), est la plus grande vitrine du monde de bateaux à flot. Y sont amarrés des navires de 25m à plus de 90m de longueur. 540 compagnies représentant tous les secteurs du yacht et du superyacht de luxe sont présentes : construction navale, remise en état, sociétés de prestations de services, courtiers maritimes. L’événement comporte également des représentants des principales marques de voiture de luxe, de champagne, de compagnies de jet privé et de prestataires qui approvisionnent les yachts. Pendant les quatre jours du MYS, sont prévus de nombreux évènements : galas, remises de prix, diners…
C’est ici que trois maisons françaises de la décoration de luxe ont décidé de faire stand commun. Il s’agit des maisons Taillardat (spécialisée dans la fabrication de mobilier et sièges haut de gamme, elle s’inspire du XVIIIème siècle mais s’adapte aux demandes plus contemporaines de ses clients), Tisserant Art & Style (bronzier et fabricant de luminaires) et Pierre Frey (créateur d’étoffes et papiers peints, dans la plus pure tradition française). Elles détiennent toutes trois le label EPV (Entreprise du Patrimoine vivant), ainsi que des valeurs communes (fabrication française, liens privilégiés avec les décorateurs et architectes d’intérieur pour la réalisation de projets de prestige). Les trois collaborateurs ont, pour la décoration de leur stand (le QP36), fait appel au talent de Pierre-Yves Rochon. Ce dernier a utilisé pour cela du blanc et des touches argentées ou en acajou, le tout rythmé par un jeu de matières et de motifs. C’est ainsi que dans un écrin rehaussé par les tissus, papiers peints et tapis réalisés par Pierre Frey, les assises de ce dernier s’associent aux meubles en acajou de Taillardat, soulignés de finitions en bronze nickelé, en laque ou en marbre blanc ivoire. Les luminaires Tisserant Art & Style, aux lignes inspirées des codes maritimes, illuminent ce stand haut de gamme.
Prix d’entrée au MYS pour le grand public : 150 € par jour (achat de billets sur place uniquement). Le prix du rêve à portée de main.

Clemode

DES BIJOUX ENTRE CIEL ET TERRE

Posted on Updated on

Nouvelle dans le monde de la mode, Eugénie Niarchos a fondé Venyx en juillet 2013. Contraction de “Venus” et d'”Onyx”, la marque décline une multitude de bijoux précieux s’inspirant de thématiques fortes entre ciel et terre. A 27 ans, la fille de l’Armateur Grec Niarchos vient de faire ses premiers pas avec succès dans le monde de la mode en lançant une ligne de bijoux.
Après une première collection de bagues inspirées de reptiles vénimeux et autres caïmans sauvages, la jeune créatrice quitte le monde animal pour celui des étoiles et des constellations célestes. A l’image de ces boucles d’oreilles éclairs en or jaune et diamant ultra graphiques, elle décline des accessoires d’une finesse extrême, à porter tout l’été. Nous avons u véritable coup de foudre pour cette seconde collection. 

VACCIN CONTRE LES CONS

Posted on Updated on

Bloquer l’influx neuronal chez une conne ou un con avec des injections de Botox, plus connu pour lutter contre les rides, paraît être une thérapie anti-connerie prometteuse !!!
Prisées des stars et populaires dans les salons de beauté, les injections de Botox semblent recéler bien d’autres vertus. Des chercheurs en ont utilisé pour bloquer l’influx nerveux d’un imbécile, les premiers résultats paraissent prometteurs comme thérapie anti-connerie. 
Cette dernière étude menée sur des souris vient corroborer les observations sur des malades qui “montrent que les nerfs contrôlent les neurones”. Bloquer les signaux nerveux rend les neurones modifiables lorsqu’on supprime un des facteurs clés qui régule leur croissance. Cet effet sur les imbéciles pourrait s’expliquer par le fait que le Botox empêche la production d’acétylcholine, un neurotransmetteur qui stimule la division cellulaire ce qui empêche ainsi au cerveau de déconner.
   
Une étude menée sur 37 patients au Japon montre que, chez ceux chez qui on injecte du Botox, la récurrence à la connerie semblerait plus faible. Il faut vraiment le lire pour le croire. Il ne manquerait plus que les restaurants parisiens chargés de Bimbos Botoxées deviennent des cercles d’Académiciens !

ELISABETH ARDEN EN RHÔNE

Posted on Updated on

Le groupe Elizabeth Arden a appelé à la rescousse un investisseur, après avoir dévoilé de mauvais résultats pour son dernier exercice et laissé peu d’espoir pour le début de la nouvelle année.

Le fond d’investissement “Rhône Capital” va acquérir pour 50 millions de dollars d’actions préférentielles. Rhône Capital était l’un des investisseurs de Coty, redevenu l’un des plus grands groupes de cosmétiques mondiaux.
Elizabeth Arden a, en effet, enregistré une perte nette de 155,9 millions de dollars sur ces trois mois, contre 5,0 millions l’an dernier à la même époque. Ces pertes tiennent, en premier lieu, à l’effondrement des ventes qui ont plongé de 28,4%, à 191,7 millions de dollars, mais aussi à des provisions de nature fiscale et à des coûts de restructuration.
Elizabeth Arden espère une amélioration de sa situation, tant en terme de ventes que de rentabilité opérationnelle, en seconde moitié d’année. 
L’entrée au capital d’un investisseur de référence comme Rhône Capital pourrait aussi sonner le glas de l’espoir de cession du groupe, qui avait été alimenté en mai dernier par le recrutement de la banque d’affaires Goldman Sachs pour “explorer les options stratégiques visant à accroître la valeur” de l’entreprise pour ses actionnaires. Mais, si les produits Elizabeth Arden avaient été si bon, elle-même aurait dû s’en appliquer sur lle visage pour être Glamour !!!

ALLO MOTO

Posted on Updated on

Elle avait été dévoilée il y a quelques mois, mais il aura fallu attendre la Google IO, la semaine dernière pour pouvoir la découvrir plus en détail. Elle, c’est la nouvelle montre connectée de Motorola, la Moto 360 une montre pas comme les autres à bien des égards. En effet, la Moto 360 n’est pas équipée d’un écran carré, mais d’un écran rond. De plus, elle propose la recharge sans fil par induction.
Autant de nouveautés qui entraînent une sortie légèrement décalée par rapport aux deux autres montres connectées sous Android Wear à savoir la LG G Watch et la Samsung Gear Live qui sortiront mardi. En effet, Motorola annonce qu’il faudra patienter jusqu’au milieu voir à la fin de l’été.
Des innovations qui ont un coût 100€ plus chère que les autres. En effet, si la G Watch et la Gear Live sont commercialisées aux environs de 200€ chacune, le prix de la Moto 360 est encore inconnu. C’était cependant sans compter sur un revendeur norvégien qui vient de lancer les précommandes de cette nouvelle montre connectée et en a donc annoncé le prix. 
Un prix qui s’il est élevé n’est tout de même pas déraisonnable au vu des technologies embarquées dans le produit et du nombre d’innovations qu’il contient. Reste tout de même à attendre la confirmation de ce prix par Motorola.

BELLE COMME UN CAMION

Posted on Updated on

À l’occasion du Salon de l’automobile de Genève, Bentley s’offre un défilé de couleurs sur son stand et propose, pour vous Mesdames, en exclusivité ses nouvelles couleurs printanières pour sa collection de sacs à main, ainsi que des foulards de soie aux motifs emblématiques dans un style abstrait et des articles de maroquinerie illustrant le concept de luxe selon Bentley !

Ces brillants échantillons de la gamme de couleurs de Bentley apportent une dimension haute couture à sa collection d’articles féminins de luxe. On retrouve ainsi un sac Continental Special Ivory inspiré de la Bentley Continental R-Type de 1952, avec un extérieur en cuir verni et un intérieur en un voluptueux Burgundy. Le sac Barnato est quant à lui disponible dans un schéma de deux couleurs contrastantes, Imperial Blue et Linen, une pure expression de luxe et de raffinement évoquant l’océan, les paysages côtiers et la navigation de plaisance.
Mesdames, n’attendez plus ! Pendant que ces Messieurs admirent les nouveaux modèles Bentley, faites-vous plaisir sur le stand en acquérant un sac à main Continental à 4 500 €, un sac à main Barnato à 5 500 € ou optez pour un style des plus raffinés avec ces magnifiques foulards de soie à 224 € ! Et vous serez belle comme un camion !!

CAVALLI RUSSE

Posted on Updated on

La banque russe VTB Capital, qui fait partie des banques russes interdites d’accès aux marchés financiers occidentaux pour au moins trois mois par l’Union européenne en raison de la crise ukrainienne, est en négociation pour racheter 60% de la maison de mode italienne Roberto Cavalli, a annoncé lundi le quotidien russe Vedomosti. 
L’opération devrait rapporter près de 500 millions d’euros à Roberto Cavalli, seul détenteur de la marque, en conséquence estimée à 830 millions d’euros. Le styliste, âgé de 73 ans, songe depuis six ans à vendre une partie ou la totalité de sa marque. En mai 2014, un fonds d’investissement du Bahreïn, Investcorp, s’était montré intéressé par le rachat de la maison Cavalli pour 450 millions d’euros. 

L’HEURE AUX A BOIS

Posted on Updated on

Le bois C’est tendance et fait des émules chez les créateurs. Après les lunettes solaires, les vélos BSG Bikes, Clément Meynier, vient de lancer sur le marché ses montres en bois.
Si le concept existe déjà ailleurs, aux Etats-Unis notamment avec We Wood ou en Hollande avec Time for Wood, l’Atelier des Montres renoue avec la tradition artisanale française en fabriquant tous ses modèles dans le Jura.
Diplômé des Arts et Métiers, le créateur, encore en poste au CERN (Centre européen de recherche nucléaire) rencontre lors d’un passage au Salon de l’horlogerie de Bâle un artisan ukrainien spécialiste des montres en bois (mécanisme compris) en pièces uniques.
Destinées à être distribuées principalement on-line, et notamment sur le site http://www.latelierdesmontres.com, les montres en bois sont également disponibles dans 5 boutiques de Franche-Comté, au showroom des Petits Frenchies à Paris (15, passage du Bourg l’Abbé, 2e) et ponctuellement vendues lors d’événements ou festivals type We love Green ou Le Fise à Montpellier, Festival International des Sports Extrêmes. Disponible en édition limitée et numérotée et vendu autour de 300 euros.