Uncategorized

PARFUM ET MODE UN INTÉRÊT COMMUN

Posted on

L’Oréal, en ajoutant Mugler et Azzaro à son portefeuille d’une vingtaine de parfums de luxe, devient le numéro 2 mondial des cosmétiques pour se transformer en groupe de luxe à la LVMH. Avec l’ajout de ces marques et de leurs jus iconiques comme Angel ou Chrome, L’Oréal va encore renforcer ses positions sur le secteur des parfums, dont le numéro un mondial est Coty, qui lui ne rachète pas de marque de couturier mais de la demi-mondaine Jenner issue des « Kardashiantes ». Une croissance pour le groupe français de 7,8 % des ventes en 2018 soit 2,5 milliards d’euros. Mais, derrière le parfum, n’y-a t-il pas une stratégie de changer l’objectif de plonger dans la couture et les accessoires, faire ce que les couturiers se sont mis à faire autrefois du parfum alors qu’ils n’étaient que couture. L’Oréal se mettrait donc à son tour à faire de la couture?

J’aime le parfum autant que la mode. Cela m’a toujours fait rêver et rien de mieux pour témoigner de l’identité d’une marque. Quatre-vingt-cinq ans plus tôt, Gabrielle Chanel déclarait : « Il n’y a pas d’élégance possible sans parfum, invisible et ultime accessoire inoubliable. » Des parfums et de la mode, la liaison est tellement étroite qu’on pourrait la dire conjugale.

C’est l’invisible accessoire et entre l’avènement de la parfumerie moderne à la fin du XIXe siècle et sa main mise par le monde de la couture, il a fallu presque un demi-siècle, le temps de s’adapter aux découvertes de la chimie ainsi qu’à la modification du métier de parfumeur et à l’essor industriel qui s’ensuit. Le premier, en 1911, qui a associé senteurs et Haute Couture est Paul Poiret, qui créa les Parfums Rosine, du nom de sa fille. Read the rest of this entry »

GIORGIO ARMANI MILAN 2020

Posted on Updated on

LA MORBIDE ALBION

Posted on Updated on

Un premier ministre cynique et une classe dirigeante incompétente complètement paniquée ; « Allez-vous faire foutre ! » lance l’acteur Hugh Grant dans un tweet ravageur. Une injure qui répondait à l’insulte bien plus grave faite par Boris Johnson à la démocratie anglaise. Et voilà le monde sidéré de découvrir qu’une institution aussi vénérable que le Palais de Westminster n’était pas forcément protégée contre les démagogues et les populistes. Même au Royaume-Uni, où les traditions sont si profondément ancrées, que l’on n’a jamais éprouvé le besoin de les graver dans une constitution.

Déni de démocratie, coup d’état dans l’état ? Les experts jugeront. Mais, l’inviolabilité supposée du fameux (check and balance ) élaborée par Locke (1632-1704) et Montesquieu (1689-1755), la théorie de la séparation des pouvoirs afin de limiter l’arbitraire et d’empêcher les abus. Une balance qui régit depuis des lustres la démocratie parlementaire. Or Shakespeare et l’histoire ont bien montré que légèrement dérangé, complètement cinglé, les dirigeants autoritaires savaient profiter des failles inhérentes à toute démocratie pour imposer le silence à ceux qui pourraient leur résister. Le vaisseau anglais prenait déjà l’eau. Maintenant, il menace de sombrer.

La livre coule, et les anciennes colonies se rebellent. L’Empire devient finalement l’empire du mâle dominant. La City sombre dans un marasme dont elle ne se relèvera pas avant 20 ans. Les demandes de nationalité Française pour le plus flegmatique des peuples se multiplient. Read the rest of this entry »

LA VOILE HYDRARGYRE

Posted on

Dans la brise du matin, je regarde cette femme qui va disparaître à l’horizon, un sac sur son épaule qui porte cette charge que certaines femmes s’imposent. Navigante solitaire au gré du vent et dérivant dans la brume, déchirée par une plainte qui ranime parfois l’amertume, j’ai vu l’éclat d’un phare surgir d’un nuage épais, elle sortait d’une boutique dans Dinard pour un petit moment d’éternité.

Par hasard, accostée chez un artisan qui utilise les métiers d’art, là où l’abnégation fait loi, il y a une petite boutique, qui a, un je ne sais quoi, qui donne envie d’acheter, car la résilience, qui y règne provoque en vous l’ivresse d’un calice de gentillesse. Un sac de toile à bateau ou un trésor de bonheur en échange d’un monde ou d’une idée tellement simple que les marques de luxe, elles-mêmes, regrettent de ne pas l’avoir eue. Allez jusqu’au port où les caprices du temps et de la vie se moquent des tempêtes et de la pluie pour humer ce doux fruit de l’écume de la vague merveilleuse, et vous trouverez pour votre bien aimée un réceptacle pour entasser ses babioles de maquillage et de rouges à lèvres qui sont complètement inutiles mais véritablement indispensables. Read the rest of this entry »

LA PORSCHE RICHE DU LUXE PREMIUM

Posted on Updated on

Le constructeur automobile de luxe Porsche s’est hissé au premier rang de la liste des marques de luxe premium devant Louis Vuitton et Cartier qui se positionnent au deuxième rang. Mais je n’ai jamais essayé, il faut le dire, de prendre l’autoroute à 300 Km/h avec un sac Speedy (malgré le nom) ou une Santos.

Porsche ayant augmenté sa valeur de 54 % pour atteindre le chiffre record de 29,3 milliards de dollars US, les groupes Français devraient se poser la question : « comment une marque de plus de 70 ans reste avec une réputation aussi inébranlable et inattaquable ? » Et en lançant le Taycan, la première voiture de la maison entièrement électrique, l’usine de Stuttgart démontre son engagement en faveur de l’innovation et du développement durable, dans une société toujours plus soucieuse de son empreinte sur l’environnement.

La perception du client est essentielle sur le marché du luxe. Un récent sondage, mené auprès de 1 600 Américains, a révélé que les automobilistes associaient Porsche à la puissance, l’enthousiasme, l’élégance, le confiance et le respect. Porsche reste fidèle à ses valeurs fondamentales, c’est-à-dire, une voiture qui ne se perd jamais sur l’autoroute du luxe, et même à grande vitesse dans les limbes du sport chic. Elle est ou chic ou sport mais pas les deux à la fois, ce qui laisse un message cohérent aux consommateurs. Read the rest of this entry »

DIOR LA DANSE DES CANARDS

Posted on

Voici une présentation à Shanghai qui va faire polémique, et malgré que, comme d’habitude, la styliste maison se transforme en pasticheuse de Franck Sorbier, la « Furie » a invité à se faire payer le danseur classique, Sébastien Bertaud, pour chorégraphier la fin de son défilé. Pour une « indécente » de lit, un détail qui pourrait sembler banal, et les béotiens de la mode qui sont légion, d’ailleurs, n’ont rien remarqué.

En effet, en 2017, le danseur et chorégraphe Seb Bertaud fait appel à Olivier Rousteing, directeur « styliste-mystique » de la maison Balmain, pour dessiner les costumes de son ballet Renaissance présenté à l’Opéra de Paris. Cette rencontre fait naître un couple de jouisseurs de la création, et quand vous savez que Chanel a un contrat avec l’Opéra de Paris, la maison Dior qui, ces derniers temps, ne ménage pas les bourdes, prend Sébastien Bertaud pour une performance ponctuant le défilé de Shanghai. Voilà une information qui risque de relancer les rumeurs sur le rapprochement de Chanel et de la maison du Seigneur des Arnault, et cela ne sera pas de notre fait, mais seulement un conte de faits!! Read the rest of this entry »

LA SOLITUDE NID DES PENSÉES

Posted on Updated on

Des amitiés qui ne sont que des zéros et des uns. L’addition de ces deux chiffres crée une solitude numérique, une invention purement humaine, mais pourtant diabolique. Une vie sur Instagram, totalement réinterprétée, pour montrer aux autres que l’on est pas désespérément seul dans ces grandes mégalopoles et que notre vie est un rêve. J’imagine Emma Bovary qui aurait aimé sans limite le site Tinder ou tout autre site de rencontres pour une « Fast Love » à n’en plus finir et dénuée de toute humanité.

Mais, quand les gens essaient d’avoir toujours plus d’amis sur Facebook, ou de relations, je cherche toujours plus à m’enfoncer dans cette solitude qui me rend de plus en plus heureux. La fréquentation de moi-même est un petit plaisir égoïste coruscant. M’éloigner de ces humains de contrefaçon imbéciles, qui, chaque jour, foulent le pavé des rues de Paname comme si un paradis s’ouvrait devant moi. Pour effacer ma peine, je marche la nuit, je ne sais pourquoi, je respire mieux que partout ailleurs, ma pensée s’élargit et j’ai, par moment, une lueur dans l’esprit qui me fait croire, pendant une seconde, que je vais découvrir le divin secret des choses. Puis, cette fenêtre se referme subitement en regardant une passante botoxée à outrance qui me regarde comme un bonbon qu’elle aimerait sucer. Read the rest of this entry »

LA GUERRE DES POUFFES

Posted on Updated on

Fabuleux petit monde du Blogging qui, au fil du temps, ne se bonifie pas, c’est le moins que l’on puisse dire! Avant de lancer mon magazine en ligne, j’avais un regard très candide sur la profession : je pensais que c’était une grande communauté qui sortait le soir dans les boîtes de nuit dans une ambiance de fête, et ne dit-on pas que Paris est une fête ? Mais, c’est comme partout, il y a des gens cools, bienveillants et d’autres qui le sont un peu moins. Entre les nouveaux chômeurs qui gravitent autour des shows, les demi-mondaines « Russe Koff » pouffiasses de moche, et les fausses brunes diffuseuses de conneries en spray, le milieu est tout à fait croquignolet.

Les marques ne sont pas en reste, et attisent les rivalités pour mieux profiter de leur audience qui ne touche aucun de leurs clients de toute façon. Il en est de même avec les attachées de peste et leur tête d’ampoule non recyclable. Tout ce petit monde se prend pour des stars croyant être le phénix des hôtes de ces oies. Vous comprendrez maintenant pourquoi j’ai pris le nom « Anonymode » car mon égo, qui existe certes, n’est pas démesuré au point d’essayer de briller plus haut que mon culte. Read the rest of this entry »

HEMU SPRING SHANGHAI 2020

Posted on

HEMU was founded in Shanghai, China in 2010, with Oriental element and humanity as the origin of design. It adheres to the belief of originality, zen and inheriting Oriental culture, and is committed to creating an excellent Chinese original designer brand. HEMU takes the vast Chinese culture as its design inspiration and adheres to a low-key and concise design attitude.

It uses the most natural material and the most original design, to interpret a kind of Oriental beauty. Designer Yang Fengrui, founder and artistic director of HEMU brand, studied fashion design at Central Saint Martin’s College of Art in the UK.

GUCCI ELIXIR PHILOSOPHALE

Posted on Updated on

Du latin elixir emprunté à l’arabe ibérique médiéval «pierre philosophale» et du grec ancien xêríon («poudre siccative à mettre sur les blessures») siccative est une substance qui joue un rôle de catalyseur en accélérant le séchage.

Voici donc l’Élixir de la maison Gucci, « mémoire d’une Odeur » pour slogan et qui réalise une nouvelle famille olfactive. Suis-je atteint d’anosmie, où le chimiste apocryphe nous donne une arôme dont le sillage est composé d’ingrédients inattendus : camomille romaine, jasmin corail, muscs et accords boisés, dans un flacon de la couleur originale du verre de la même couleur où autrefois à Pompéi les carafes se faisaient cépage de notre ivresse.

Surprenant car ce n’est pas le type de parfum que je porte habituellement. Frais, léger, mais intense, il me rappelle quelque chose mais je ne saurais dire quoi. Le côté mixte m’a aussi intrigué, mais ma fille n’arrête pas de me le prendre ce qui confirme son côté androgyne. Le flacon rappelle les anciennes eaux de Cologne ou Köln. Et pourtant d’inspiration romaine, comme une oeuvre surhumaine de tout un siècle fameux, les Alpes se courbant sous la marche tonitruante de l’Empereur Gaius Octavius, qui du Nil au Rhin, comme le sacrifice d’Iphigénie, nous offre une nouvelle lecture de nos sens, les senteurs de l’Éden. Read the rest of this entry »

MARINE SERRE PARIS 2020

Posted on

À Longchamp, la semaine dernière, ce ne fut pas la marée noire comme Marine Serre l’avait promis, mais plutôt la Marine Noire, et en plus de la pluie qui s’est effondrée sur Paname comme le ferait les nouveaux produits du groupe LVMH, voilà la créatrice adoubée par le Seigneur des Arnault pour qui on a sorti le tapis rouge, et qui nous déroule son tapis noir de mazout.

Se voyant offrir Longchamp avant Dior, le maître de Granville en aurait été tout retourné. Et tout cela pour une collection bien morne malgré tout l’argent dépensé et les conseillers de la Dame du Châtelet. Read the rest of this entry »

DIOR OH ! RAISON RUFLETTE

Posted on Updated on

Un seul “hêtre” vous manque et tout est des peupliers. C’était l’arbre qui cache la forêt. La Maria Chiuri, plus activiste que jamais, a pris le prétexte de l’écologie pour remplacer les arbres de la forêt Amazonienne. Son lieu pour cela : Longchamp et plus de 200 arbres en son centre. Là où il faudra des tonnes et des tonnes de carburant et de taxe carbone à re-financer pour finalement apporter le décor inadéquat à ce délire pseudo écologique à zéro émission, mais peu importe la fin justifie toujours les moyens. Read the rest of this entry »

DES ÉCRIVAINS DE L’ŒIL

Posted on Updated on

Vouloir fixer son image fugitive dans un selfie est une chose possible, mais le désir d’y aspirer est déjà faire insulte à Dieu, car l’homme ou la femme ont été créés à l’image de Dieu et aucune machine humaine ne peut fixer l’image de Dieu, même pas le selfie des beautés périmées de la télé-réalité. Le Iphone, machine à fabriquer des génies d’intellectuelles au repos, voudrait entreprendre de se croire plus malin que le Créateur de l’Univers. Il faut clairement leur expliquer combien l’humanité serait vaine et qu’elle perdrait son salut, dès lors que chacun pourrait reproduire sa propre image dans un miroir à la douzaine.

Mais, grand Dieu ! Où sont ces photographes de génie : les Peter Lindbergh, Irving Penn, et Consorts ? En fait, nulle par ailleurs que dans les bureaux des directrices du marketing, qui terrorisées par la nouveauté, pourraient mettre en danger leur place de princesse de hallux à accepter un changement en dehors de leur compréhension. Elles brident les maisons par une vision sans création aucune. Des dindes non fourrées méthaphoriseuses de photos ampoulées, grandes diseuses de savoir dogmatique et « pré connes niseuses » liées à des attachées de peste qui pensent que le mieux c’est le bien d’autrui.

Bref, la lie de la société qui aurait mieux fait de travailler au tri des déchets de la ville de Paris où elles auraient eu beaucoup plus de succès à laisser passer les agitateurs d’idées. Read the rest of this entry »