PARIS FASHION WEEK 2017

LA FUSÉE CHANEL A PUONGYANG

Posted on

Devant les tensions actuelles de la Corée du Nord, Karl Lagerfeld a proposé à Donald de donner sa fusée au dictateur Kim Jong-un pour une livraison fin de semaine prochaine. Le président Américain fait demander Wernher von Braun pour avoir un avis sur cette dernière.

Von Braun, actuellement dans son bunker six pieds sous terre, ne fera pas le voyage pour Washington. Alors, en attendant un autre spécialiste ‘es Suppo’ Donald a demandé à Karl, s’il savait pourquoi les Américains envoyaient des femmes dans l’espace ? Non, lui a répondu ce dernier. Pourquoi ? Parce qu’elles sont habituées à parler dans le vide. Harch, harch, harch… “drôleeu”: Eclats de rire des deux leaders ; l’un maître du monde et l’autre mètre de la mode.

C’est la Vicomtesse Fanderectum qui s’est occupée de la demande de Karl, et a organisé cette entrevue secrète. Karl, de son appartement parisien, pensa qu’il pouvait fourguer au président Américain l’emblème de sa dernière création qui encombre sa maison de Monaco : la fusée excitant fortement le prince du Rocher. Il était temps de faire disparaître cet emblème érectile Read the rest of this entry »

DÎNER DE MODE PARISIEN

Posted on

C’était dans une de ces soirées parisiennes où assis à côté de la Vicomtesse de Savaitous, celle-ci nous dit à propos de la culture : “vous savez les poètes, nous n’en avons pas besoin ! Ce dont nous avons besoin dans ce pays, ce sont d’entreprises et des vendeurs”. Avis sur un pays, d’ailleurs, qui n’est pas le sien, mais qui est toujours vilipendé par des gens qui n’y habitent que quelques mois par an, leur vrai pays, d’ailleurs, serait plutôt du comté de l’Hipopo-mesopotami.

Ma réponse fut cinglante : chère Madame, je vais vous raconter pourquoi les Chinois visitent Marseille avant Paris. La blonde Vicomtesse de son état, le front plat, les oreilles décollées et “conne” comme un balai, fut surprise de ma réaction. Elle ressemblait à une Jane blonde dont le cerveau venait de disjoncter.

Les Chinois étudient à l’école depuis l’ère Mao “le Comte de Monte-Cristo” d’Alexandre Dumas, car le leader de la Chine nouvelle, l’aîné d’une famille de paysans prospères de Shaoshan aimait Dumas. C’est donc pour cela que, tout naturellement, plusieurs dizaines d’années après, les enfants de Mao souhaitent venir visiter les lieux après avoir étudié ce livre à l’école. Read the rest of this entry »

GUERLAIN PARFUM D’UN ANGE JOLIE

Posted on Updated on

La Muse du nouveau parfum de la Maison Guerlain, baptisé “Mon Guerlain”, a pour égérie l’actrice américaine Angelina Jolie. C’est la énième création de la maison qui s’avère seulement une ré-édition d’un classique de la maison : le parfum Jicky. Malheureusement, tout le monde a oublié devant l’accélération des ré-éditions remastérisées continuellement. Quelle déception que cette maison si prolifique en création se voit affublée d’une égérie tatouée, représentant l’idéale de la femme Guerlain, perdue dans le mélange mixiteux siliconé de botox enraciné sous une peau d’anorexique notoire.

Des lèvres de batracien en rouleau compresseur qui auraient fait peur au Colosse de Rhodes. Foin de chipotage, si cette campagne a pour objectif d’aider les plus défavorisés en reversant à des œuvres caritatives le montant de la campagne payé à Madame Jolie, alors, je m’incline devant le geste. Read the rest of this entry »

MAUVAISE LITTÉRATURE POSTHUME

Posted on Updated on

Elle est lourde, elle est bavarde. Hélas ! Ses idées ont la même profondeur de jugement et la même délicatesse de sentiment que les concierges et les filles entretenues. Que quelques hommes ou femmes, c’est selon, aient pu s’amouracher de cette ‘la trime’. C’est bien la preuve de l’abaissement de la nature humaine de ce siècle.

Je ne puis penser à cette créature sans un certain frémissement d’horreur. Si je la rencontrais je ne pourrais m’empêcher de lui jeter son bouquin à la face. Monstre de la littérature posthume, la fille de Sonia Rykiel est passée hier matin sur France Inter pour raconter ses histoires de famille.

L’écrivaine plate, par excellence, jugeant de la beauté des mots au même titre qu’un morpion tombé par hasard dans l’Olympe sur le cul d’une DS. Son processus créateur, par opposition à celle de sa mère, est comme une indigestion. Tout d’abord, c’est une ingurgitation énorme, sans mesure, lourde d’épices et qui lève le cœur. Enfin, son talent trouve sa forme parfaite dans l’expectoration.

Un bla-bla horrible de phrases et de mots vulgaires nous portent à penser qu’elle n’a rien et jamais écrit. Toutefois, une chose est sûre, c’est qu’un nègre lui a certainement introduit son calame. Read the rest of this entry »

PHOTO GRAPHISME DE L’AME

Posted on Updated on

Hier j’ai rencontré un être humain, qui ruisselait le talent. La route fut longue pour atteindre la colline de St-Cloud, mais le jeu en valait la lumière, mais vouloir un objectif, c’est épouser un avenir.

Un artiste jusqu’au bout des yeux, qui pourrait être le fils de Patrick Demarchelier. Il perce l’espace. “J’ai toujours été fasciné par les grands peintres”, raconte John qui tire les portraits à la manière des peintres de la Renaissance. Il interprète la lumière et les ombres, la tonalité et les relations entre les couleurs, les compositions et l’ambiance générale traduit son travail.

Il est le Vermeer de la photographie. J’adore ses compositions et sa mise en scène plus proche du cinéma, car le mouvement dans la photo est présent, sorte de photo tableau, photo-graphisme ou le modèle exprime de l’intérieur une photosensibilité au sens propre du terme.

John a le sourire dans l’œil. Il pétille avant que les mots sortent de sa bouche. Il a le sourcil qui se lève comme pour signifier le double plaisir de comprendre et de faire comprendre. Il marche comme s’il avait des ailes. D’où lui vient donc ce charme ? Sûrement, celui de l’intelligence me suis-je dit.

On se souvient du mouvement des photographes «pictorialistes», comme Edward Steichen ou Robert Demachy, qui tentaient à la fin du XIXe siècle de faire accepter la photographie comme un art en la rapprochant de la peinture et du réalisme, John Hennequin réinvente le style en mode non sépia. Read the rest of this entry »

FASHION USINE A GAZ

Posted on

Comme une engeance, ces Agences sont souvent remplies de célibataires endurcies qui se réveillent la bouche pâteuse d’avoir trop bu l’avant-veille après leur 1250ème speed datings, afin d’espérer trouver enfin le prince charmant !

Les cheveux en bataille, gras, cette célibataire endurcie sillonne son appartement (15m²) pour atteindre sa cuisine dévastée par la vaisselle qui stagne depuis 15 jours. Elle trouve enfin une tasse à café à moitié propre ! Après avoir bu ce nectar « eau de vaisselle », son cerveau, à la vitesse usuellement lente, se met à s’activer sous l’effet du Paic (citron ou pas) qui avait coulé dans l’évier. Et merde, se dit-elle d’un ton si distingué, j’ai oublié que c’était aujourd’hui la présentation de la collection de mon nouveau poulain.

Tout en avisant un mégot périmé dans un cendrier prêt à couler comme le Titanic, elle appelle illico sa stagiaire, de quelque printemps sa cadette, toutefois, notablement précoce sur le plan du livide. Elle lui demande de filer voir la collection. Tu me rappelleras dit-elle et tu me feras un bref feedback pour mon article. Merci, Marie-Chantal. Read the rest of this entry »

TUNIS FASHION WEEK

Posted on Updated on

In today’s world, the same 10k euro dress sold in 100 points of sales all around the world does not make the difference and does not interest rich clients. Luxury clients want more privacy and exclusivity and do not matter about price. In 2017, he or she also looks for more social responsibility and care for ecology.

If Paris is recognised worlwide as the capital of Haute Couture, Tunis aims to be the capital of the Ready-Couture as well as a perfect destination for Pre-Collections happenings.

Our concept is to offer a single 3 days event that gathers buyers, UNHI clients and press from all around the world, likewise, a key-in-hand opportunity to organize a Pre-Collection or Ready-Couture fashion show creating impactful events and photo contents for the brands.

For the second consecutive year, the Elite Model Look contest is joining the Tunis Fashion Week . By allowing the organization of a Tunisian competition, during the closing evening, which federates youth around fashion and modeling, the agency Elite accompanies Tunisia in its desire for international recognition.

HERMES, ANVERS ET CONTRE TOUS

Posted on Updated on

Gare du Nord (Paris) pour une destination inconnue. Sur le panneau d’affichage du Thalys de 8h25, il était indiqué : « Le sens de l’objet ». La Vicomtesse de Moreaudant, invitée pour l’occasion à cette expédition organisé par la Maison Hermès, est arrivée dans sa Calèche. Impressionnée devant le nombre de personnes originaires d’Afrique aux abords de la gare à demandé à son fidèle Majordome s’il n’avait pas été un peu trop loin. “Non” lui répondit-il, habitué à ses excentricités, : “Nous arrivons au Thalys”. “Au Thalie” s’exclame la Vicomtesse, “la mère des Corybantes, conçue avec Apollon” ? Le Majordome ne répondit même pas et déplia le marchepied.

Son amie, la Baronne de la Cystite Rhénale, était également du voyage et arrivant toutes les deux devant le quai où il était inscrit sur le panneau d’affichage “le sens de l’objet”. Elles se demandèrent si cela ne serait pas la notice d’explication qu’elles réclamaient depuis plusieurs mois sur le sens et le fonctionnement de son Grogue Michelet ?

Voyant le train, la Baronne dit à la Vicomtesse : Pas de Vapor ? Pour un Galop, elles arrivent dans le carré compartiment, direction Anvers, pour débouler dans les entrepôts Saint-Félix Pakhuis. La Vicomtesse, voyant la table dressée au centre, pensa : “J’espère que la nourriture sera benkhuis plutôt que Pakhuis”. Read the rest of this entry »

LES PIED DU LOUBHUTAN

Posted on

Tradition chinoise vieille de onze siècles qui fort heureusement tend à disparaître complètement. Je dis heureusement parce que c’est physiquement contraignant, une histoire de pieds bandés Chinois.

Apparut en Chine, au Xème siècle, durant la dynastie des Tang, l’histoire raconte que l’Empereur a demandé à sa femme de bien vouloir se bander les pieds afin de pouvoir danser correctement la danse traditionnelle dite du lotus. Elle le fit ne pouvant pas dire non à l’Empereur. Ensuite, il va l’exhiber et ses pieds bandés vont devenir la mode dans l’Empire.

Il arrive, d’ailleurs, régulièrement que les orteils soient cassés volontairement. L’idée est que le pied passe dans la chaussure. Au fil des années, les chaussures lotus sont de plus en plus étroites pour des pieds bandés toujours plus petits.

Malgré tout ce que ça implique, la douleur, les blessures, les infections, les possibles septicémies, au XIème siècle la pratique va s’étendre. Si d’abord ce sont seulement les femmes de la cour de l’Empereur qui pratiquent le bandage des pieds, petit à petit le reste de la population va suivre. Eh oui, avoir une femme aux pieds bandés, c’est la classe. Read the rest of this entry »

VOLE AU DESSUS D”UN NID DE COUTURE

Posted on Updated on

Hier, un homme entre dans le supermarché Louis Vuitton, situé au 101 avenue des Champs-Elysées, muni d’une arme de poing. Il tire une balle à blanc sachant que les gens du groupe sont racistes. Selon les premiers éléments, l’attaque n’a fait aucun blessé, seule la Baronne von Ashole serait légèrement choquée, bousculée par l’homme, elle était en train de sucer sa montre car “tic-tac” ne contient que deux calories par boîtier. Elle lui aurait d’ailleurs lancé : « attendez, vous n’avez pas fait faire votre paquet cadeau ».

Les clientes couchées parterre au premier coup de feu, humant ainsi l’odeur du sol, ont été très surprises de se rendre compte que l’odeur du marbre avait la même effluve que le dernier parfum de la maison.

L’homme s’est emparé d’un sac de la marque avant de prendre la fuite à pied au milieu de la foule du 8e arrondissement de Paris. Les policiers ont déjà une piste très sérieuse : l’homme avait pris un sac Speedy fabriqué à la machine. Il aurait donc très mauvais goût ce qui constitue une piste sérieuse… Read the rest of this entry »