NEW YORK FASHION WEEK 2016

NICK GRAHAM NEW YORK 2017

Posted on

Advertisements

OSCAR DE LA RENTA 2017 NEW YORK

Posted on

GODFATHER OF RODARTE

Posted on Updated on

RODARTELes soeurs Mulleavy, les plus célèbres de la fashion week de New York, créatrices de la maison Rodarte, ont fait comme d’habitude dans la dentelle.

Devenant la marque de fabrique des sisters, la collection est inspirée de l’univers du “Parrain” de Francis Ford Coppola. Kate et Laura Mulleavy ont imposé leur vision d’une mode aux multiples influences artistiques. «Nous voulons tellement tout faire nous-mêmes», pour rappeler que les deux soeurs font tout pour préserver l’esprit d’artisanes qui prennent le temps.

La dentelle, le tulle, est partout dans la collection, imprimant la marque de fabrique des deux soeurs, mélangeant légèreté avec un côté très asexué, notamment, dans les pantalons transparents blancs et noirs.

Quelques notes de couleur avec du bordeaux, mais aussi du rose ou du caramel sur des manteaux en poil qui font le buzz sur les réseaux sociaux.

Anonymode.

HERVÉ LÉGER

Posted on

hervelegerFondée en 1985 par Hervé Peugnet ; L’histoire dit que le nom est conseillé par Karl Lagerfeld qui trouve « Peugnet » trop difficile à prononcer pour les anglophones. Un premier point de vente à l’enseigne Hervé Léger ouvre à Paris. Inspiré par Claude Montana ou Gianfranco Ferré, le styliste créé des robes moulantes, sexy, de forme fourreau, souvent comparées celles d’Azzedine AlaïaN, avec des tissus stretch habituellement utilisés par le domaine de la lingerie, le tout dans des coloris le plus souvent vifs, mais n’oublie jamais la classique petite robe noire. Sont aussi utilisés pour ses créations la laine, le jersey de soie, le coton, ainsi que le viscose, le Lycra ou l’élasthanne, et d’autres matières gainantes en compléments.

Quelques années plus tard, il intègre à ses robes et jupes des bandes de tissu élastiques : il est le pionnier de la « robe bandage (en) » ou « robes à bandes », celles-ci deviennent immédiatement sa signature. Ses robes feront partie du mouvement de mode dit « bodycon ou body-concious », qui revendique le fait que les femmes prennent conscience de leur corps et s’habillent de façon sexy ; ce dont Alaïa sera un symbole dès le début des années 1980.

Au début des années 1990, Tyra Banks ou Cindy Crawford sont remarquées par les médias dans des robes Hervé Léger. La marque défile à l’époque à Paris lors des collections prêt-à-porter. Edgar Bronfman Jr, patron du groupe de spiritueux Seagram achète la marque en 1993 pour faire plaisir à sa femme, par un coentreprise entre les champagnes Mumm et Hervé Léger. Read the rest of this entry »