MODEAPARIS

ELBAZ DU BUSINESS

Posted on Updated on

La Fédération de la Haute Couture et de la Mode a récemment publié un calendrier provisoire pour la Semaine de la Couture à Paris qui se déroule du 25 au 28 janvier. Cependant, elle ne mentionne que les heures et les dates, et non les formats (live ou vidéo), dans un flou artistique le plus flagrant mais nous sommes habitués. Pas de réponse aux demandes à se demander si ces Messieurs de la famille savent lire !

De la sueur, du feu, du sang ! C’est elle ! C’est la Fashion Week de Paris. Debout, le bras levé, superbe en sa colère, animant le combat d’un geste souverain, Albert s’apprête à briller. Autour de lui, traçant des lignes enflammées, ouvertes aux entrailles du chaudron d’airain qui brûle en son cerveau ; un flux et un reflux, sur cette mer vivante, à son appel d’Aphrodite et sous sa main qui frémit, en ces dessins féroces, pour aider et fournir aux massacres des autres couturiers en les écrasant du bout de son promarker.

AZ Factory sera certainement l’un des débuts du prêt-à-porter les plus suivis en 2021, marquant le retour d’Elbaz sur la scène de la mode plus de cinq ans après sa sortie de chez Lanvin et sa bataille avec le Show Show : on n’est jamais trompé que par les chiens. Redémarrage dans la mode ralenti par la pandémie de coronavirus qui a perturbé l’industrie de multiples façons. Read the rest of this entry »

LA MODE INFECTE L’HUMANITÉ

Posted on Updated on

C’est le nouveau pouvoir de la société de consommation qui réussit à construire parfaitement autour de nous un mur en détruisant le réel pour nous faire plonger dans un monde immatériel. Nous serons esprit le jour et zombie la nuit et, ainsi deviendrons-nous totalement immatériel.

C’est la nouvelle façon d’être humain, et la France produit ce nouveau schéma commandé par nos nouveaux leaders, les grands capitaines d’industrie du luxe qui nous font croire que notre vie ne serait supportable qu’avec un Iphone ou un sac Chanel. Ce culturalisme, qui avait déjà fermé les usines dans le pays de Voltaire, est en train de détruire notre pays, et on peut dire, sans hésitation, que le vrai fascisme, c’est le pouvoir de cette société de consommation. C’est comme une sorte de cauchemar dans lequel on voit son pays s’enfoncer jusqu’à disparaître dans le gouffre de Charybde. Et un jour, en se réveillant, on regardera autour de nous et on se rendra compte qu’il n’y a plus rien à faire, que de hurler notre souffrance, mais avec un masque sur la bouche cela sera toujours plus silencieux, vous avouerez que cela ne sera pas facile !

Il existe aujourd’hui des outils beaucoup plus sournois et beaucoup plus puissants que le troisième Reich ne renierait pas et qui vont faire de nous des esclaves modernes, je parle ici des médias sociaux. La férocité des camps de redressement et de l’esclavage de l’homme par l’homme aurait dû nous mettre la puce à l’oreille sur les humains de contrefaçon du futur. Finalement, cette démocratie est d’une violence extrêmement, très véloce. Elle possède ces nouveaux instruments de pouvoir étatisé pour nous surveiller et dont aucun d’entre nous ne peut échapper. Read the rest of this entry »

PRZHONSKAYA KIEV 2020

Posted on

Voici la « Krève Fashion Week ! » Et pour faire suite à votre email de désapprobation de notre article, nous avons pensé que nous allions avoir du sang, pour, au final, n’avoir que son infusion ! Et nous nous sommes dits, quel est cette trempe d’esprit extraordinaire qui chauffe toujours et qui ne cuit jamais, gonflée des idées d’autrui et de ses préjugés. Mais, cette volonté de créer un monde délétère, sombre, et, surtout proche, très proche du relâchement bruyant des facilités qui réduisent notre société au bruit assourdissant du banal, nous déplaît. Read the rest of this entry »

FASHION LE PACT DES MOUS

Posted on Updated on

C’est le fils du prince de Venise, qui vient à Biarritz avec sa « Smala D’arec », pour tenter de faire recycler les vêtements de son designer phare, j’ai nommé le démon de » Bidî « , Alessandro Michele. Voilà une idée bien saugrenue : recycler un design des années 70, qu’il aurait pu prendre directement dans les stocks des « Kilo Shops » de Paris. Pour un bain de foule, avec sa trempette de la renommée, mais il est vrai que quand on se regarde dans une glace il y a toujours matière à réflexion !

Vous êtes bien grand Monsieur, sans doute ! Mais, le monde est plus grand encore, et il l’est assez croyez-moi pour qu’on y vive longtemps sans jamais vous y rencontrer. Malheureusement, vos vêtements inondent la planète et coulent à l’image de la fontaine de sang de Charles Baudelaire, comme un long murmure, alors que la seule musique couture que vous produisez sont des bruits incongrus passé minuit, « pet à votre âme » et gare au gaz à effet de serre. Vous imaginez remplir ce monde de vos vêtements déjà vu en ignorant volontairement que la mode est un éternel recommencement, et comme un sphinx de granite rose et sinistre, ou comme le colosse aux mains sur les genoux, pensif et calme, qui attend le moment de parler à l’aurore, vous vous faites appeler le penseur de Corymbe. Read the rest of this entry »

NOTRE DIAM DE PARIS

Posted on Updated on

Un spectacle son et lumière qui sera à l’image de la fête des lumières de Lyon. Les bonnes idées sont toujours copiées, et le temps estival fera le reste. Donc du 18 au 25 octobre prochain, vous êtes à invité un mapping vidéo ; une projection de lumière sur la façade de « Notre Diam de Paris » : une création sonore et que la lumière soit dans la nef de la cathédrale. Un son et lumière qui va nous changer du son des klaxons des automobilistes en colère et des appels de phare des mêmes qui, à chaque carrefour, pour une trottinette ou un vélo, erre sur les voies vides comme un mongole dans la mer de sable du désert de gobi. Vous allez en prendre plein les yeux nous promet la mairie ! On en avait déjà plein le c.l. Maintenant, nous en aurons aussi plein les mirettes. Voilà de quoi finir de nous achever, surtout quand vous apprendrez le coût exorbitant à la charge du contribuable d’une ville qui accuse un déficit chronique de 500 000 euros par jour. Read the rest of this entry »

ESMOD EN ÊTRE D’EXCELLENCE

Posted on Updated on

Il y a des jeunes dont la créativité s’épanouie au fil des années dans le prisme d’une école. Mais, ce n’est pas seulement les dirigeants ou les professeurs qui contribuent à cela, c’est en fait l’alchimie d’un ensemble de personnes qui forment par leur bienveillance et leur professionnalisme les créateurs de demain. Ils ont d’ailleurs déjà formé bon nombre d’entre eux, dont le poète et seul Maître d’Art du monde de la mode le couturier, Franck Sorbier.

Des gens, qui se remettent en question pour faire encore mieux, et toujours plus. Formater un créateur, aussi libre que passionné, n’est pas chose aisée, mais quand vous rencontrez Véronique Soboul-Polchi à leur présentation, et bien d’autres dont la liste serait trop longue à décrire en cet instant, vous savez que vous êtes là où il faut être pour parler de mode.

C’est dans le mythique théâtre des Champs-Elysées, classé parmi les monuments historiques de la capitale que se tenait “Esmod en scène”, et la dame en blanc, “Christine” pour les intimes, vous accueille toujours avec ce “je ne sais quoi” en plus dans ce temple qui, depuis sa création en 1913, accueille artistes et compositeurs des plus prestigieux de la musique, de l’opéra et de la danse. Coco Chanel, jeune créatrice de mode et Igor Stravinsky, son amant, y ont produit le “Sacre du printemps” – Oui à cette même place ! Alors, quoi de plus naturel pour une présentation de mode d’exception.

Toutes les maisons sont présentes, et je suis assis derrière Hubert Barrère de la maison Lesage, et face à Stephane Rolland coincé entre “Madame la Mairesse” (que je déteste ce mot !) du huitième arrondissement et le patron de la Messe de Francfort, prouve que l’excellence attire toujours les meilleurs, un secret livré aux autres écoles qui voudraient prétendre à ce statut de première école de mode au monde. Read the rest of this entry »

GRAND LOGO PETIT CHANGEMENT

Posted on

Après deux ans d’atermoiements, et après nous avoir vendu les chiffres de l’aéronautique ! La Fédération Française de la Couture, du Prêt-à-Porter des Couturiers et des Créateurs de Mode devient “La Fédération de la Haute Couture et de la Mode’. Quel bouleversement ! Non seulement le logo change mais également le site internet.

Monsieur Morand a mis deux ans pour faire ce que Monsieur Wargnier avait fait en deux mois. Il est vrai que certains esprits sont moins féconds que d’autres. Je ressens dans cette machine mise en place autant de vie et d’âme que dans l’homme de marbre du carrousel du Louvre.

C’est l’action typique des mauvais dirigeants devant leur propre impuissance, il change le paquet cadeau en pensant que personne ne verra la supercherie. On n’a jamais employé tant d’esprit à vouloir nous rendre aussi bête; une pantalonnade des pères conscrits, qui montre son originalité dans la finesse de son rien.

Pascal Morand se sent obligé de préciser dans une interview que c’est Didier Grumbach et Andrée Puttman qui avaient les premiers apportés des changements en 1973. Certainement un de ses collaborateurs zélés et incultes au demeurant, qui lui a fait un mémo pour ne pas savoir que Monsieur Grumbach n’était pas en 1973 président de la Chambre Syndicale, mais dans les limbes de Thierry Grumler sur les bords du lac Dépôt de Bilan où il l’avait entraîné. En 73 me dit la baronne ! Mais, c’était le Président Jacques Mouclier. Les gens de qualité sont toujours bien informés.

Pourquoi diable ré-écrivons-nous l’histoire à notre endroit. Une fois de plus, nous avons un président qui ne connaît absolument rien sur l’histoire de la mode, et qui nous accueille sur son outil internet sur un air de musique nommé “Spirit” pensant qu’au seul nom de “Spirit,” les foules l’acclameront. Read the rest of this entry »

GUERLAIN PARFUM D’UN ANGE JOLIE

Posted on Updated on

La Muse du nouveau parfum de la Maison Guerlain, baptisé “Mon Guerlain”, a pour égérie l’actrice américaine Angelina Jolie. C’est la énième création de la maison qui s’avère seulement une ré-édition d’un classique de la maison : le parfum Jicky. Malheureusement, tout le monde a oublié devant l’accélération des ré-éditions remastérisées continuellement. Quelle déception que cette maison si prolifique en création se voit affublée d’une égérie tatouée, représentant l’idéale de la femme Guerlain, perdue dans le mélange mixiteux siliconé de botox enraciné sous une peau d’anorexique notoire.

Des lèvres de batracien en rouleau compresseur qui auraient fait peur au Colosse de Rhodes. Foin de chipotage, si cette campagne a pour objectif d’aider les plus défavorisés en reversant à des œuvres caritatives le montant de la campagne payé à Madame Jolie, alors, je m’incline devant le geste. Read the rest of this entry »