FASHION WEEK LONDON

ALEX MULLINS 2018 LONDON

Posted on Updated on

Advertisements

THE WORST OF THE LONDON FASHION WEEK

Posted on Updated on

Une mauvaise conjugaison de couturiers croisés avec des coupeurs, mais seulement de rêve, faits plus pour la boulange que pour la manu-couture. Sorte d’humanoïde de contre faconde, c’est le plus bel exemple de couturiers chiqués, le triomphe de l’échec, l’apothéose du puffisme. Contents d’eux-mêmes, et cela n’est pas un pléonasme ! Ils donnent toute la puissance de leur non talent pour nous rendre ce monde encore plus moche, des élèves des écoles de Didier Grumler et de Pascal Marrant, sortant tout juste de leur apprentissage, des petits singes savants du marketing de circonstance.

Une idée fausse sur tout mais surtout une fausse idée de ce métier, des bons élèves bien notés, animaux savants qui n’avaient que pour but d’en faire un métier qui rapporte en laissant au vestiaire la passion qui aurait dû les animer pour devenir de vrais créateurs. C’est ce que nous appelons chez nous le degré zéro de l’inventivité, les créateurs de la « British Sombre » cherchant d’abord à se glisser comme des serpents dans une profession en pensant que personne ne verra le peu de talent que dieu leur a donné. Read the rest of this entry »

DINER EN BLANC, MAL BLANC

Posted on

Jeudi soir, c’était le Dîner en Blanc à Paris, place de l’Hôtel de Ville. Les Vicomtesses, Baronnes et autres Marquises des Anges étaient présentes avec leurs ribambelles de “sexe boys” habitants tous la banlieue et qui étaient venues dîner pour la circonstance en blanc, dans l’un des lieux les plus meurtriers de la capitale, la place de Grève. Mais, hush hush, ne le dites à personne de peur d’effaroucher les donzelles endimanchées.

Ce dîner, qui se voulait autrefois très sélectif, est aujourd’hui fréquenté par des Bergsons de femmes de chambre, et des Héraclites de ruisseaux. Mais, peu importe, il est plaisant de les voir se regarder comme s’ils étaient intelligentsia de la capitale. La Baronne de la Cystite Rhénale était donc présente. Elle s’était mise près d’une cahute appelée Decaux, sorte de petit cabanon brun, car sa voisine lui avait dit qu’il y avait les commodités à tous les étages.

La Comtesse Delphine de la Samaritaine vint en voisine, pour retourner ensuite dans sa banlieue étant donné que son hôtel particulier n’est pas terminé. Elle attend encore les lits à baldaquin. Elle demanda si le bel Hidalgo qui habitait ce bâtiment sur le même quai de son hôtel était un bon parti, car il y aurait ‘baleine sous graviers’ ou ‘anguille sous roche’ : celle-ci devrait être bientôt “free”.

Le champagne de mauvaise qualité coulait à flot, les tenues plus qu’improbables pour certaines, et ridicules pour d’autres, flirtent non pas d’originalité mais de généralité. A la seule vision des tables remplies de saucissons et de pâtés, beurre, cornichons, on pouvait imaginer les Versaillais. Read the rest of this entry »

MODE VINTAGE

Posted on Updated on

MAILLOT DE BAINC’est un phénomène mondial et qui ne cesse de faire de nouveaux adeptes chez les accrocs du shopping. Les boutiques vintages et les friperies fleurissent partout en ville. Pas une semaine ne s’écoule sans voir passer sur Instagram des looks prétendument vintages. Mais qui sait que le vintage est à l’origine un terme œnologique utilisé pour désigner un millésime exceptionnel ?

Qui sait aussi qu’avant d’être l’objet d’un quasi-culte, le terme avait été détourné dans les années 1980 pour stigmatiser des vêtements, des accessoires et des objets « has been » ? Aujourd’hui, c’est tout le contraire et le mot sert trop souvent de cache-misère : « A peine fabriqué, déjà remplacé, déjà vintage », souligne judicieusement Cathy Robin, auteur du Guide du Paris Vintage, un livre publié en 2015 aux éditions Du Chêne. Mais savoir dégoter la bonne pièce vintage dans cette offre de plus en plus pléthorique n’est pas forcément évidente.

Nous vous conseillons de passer à la loupe les « points sensibles » des vêtements : revers, cols et poignets. Leur état d’usure vous renseignera sur l’origine réelle des vêtements et idem avec les doublures et les poches intérieures. S’ils sont impeccables, pas de doute, vous avez à faire à du faux vintage ! Read the rest of this entry »

VUITTON AUX PARFUMS

Posted on Updated on

vuitton6C’est en septembre prochain que le malletier français Louis Vuitton lancera sa collection de parfums : les Parfums Louis Vuitton. Initialement prévu en 2014, ce lancement est très attendu, le dernier parfum de la Maison datant de 1946.

Derrière ces senteurs se trouve le parfumeur Jacques Cavallier Belletrud. Natif de Grasse, il a notamment officié chez Bulgari (également propriété de LVMH) avant d’être recruté par Louis Vuitton en 2012. Une mission lui a été confiée : «faire le meilleur parfum du monde», comme il l’expliquait en 2012. Il lui aura donc fallu quatre années de travail pour retranscrire l’univers olfactif de Louis Vuitton. Bouche d’ego, promenade dans les arcanes des banques, et autres méandres du groupe, pour trouver le meilleur parfum du monde, l’odeur de celui-ci devrait être pestilentielle à l’image de la société. Read the rest of this entry »

FASHION WEEK PARIS, C’EST FINI !

Posted on Updated on

gucciGucci cède à son tour à la British mania. La Grande-Bretagne n’est pas forcément la première chose à laquelle on pense lorsque l’on se représente le printemps et une collection croisière, mais avec Paris sous l’eau le pire n’est jamais sûr !

Christian Dior et Gucci ont jeté leur dévolu sur la Grande-Bretagne pour leurs défilés “croisière” 2017. Le seconde griffe a fait le choix d’investir l’abbaye de Westminster, jeudi – une première mémorable.

Le directeur artistique Alessandro Michele a joué la carte du style anglais à fond, des soies fleuries aux kilts en tartan en passant par les bombers ornés de l’Union Jack.

“J’adore l’esthétique Britannique. En un sens, j’ai le sentiment qu’elle se rapproche de la mienne : un joli chaos, un puissant mélange de passé et de présent”, explique l’Italien.

Fertile en mouvements culturels, l’île de sa Majesté est prolifique en musique, look, way of life. Toute une manière d’être, plus ou moins codée, Punks, Skinheads ou encore les Mods, tribus qui sont toutes nées dans les années 50. Et ce sont précisément les Mods, abréviation de “Modernists”, qui ont été, d’une certaine manière, à l’origine de tout. Read the rest of this entry »

NEW CREATIVE DIRECTOR AT DIOR’S

Posted on Updated on

JonathanSaundersJonathan Saunders, hailed as one of the most exciting and captivating fashion designers of the London showcase, has just been nominated the new Creative Director of D (but it is not D for Dior , but D for Diane) . To welcome him at D, his first capsule collection will be first presented in London and not in Paris as usual. Dior has ordered a new weapon of mass creative construction for the Dior label and makes a mockery of the Paris Fashion Federation – Shame on them!

Born in Scotland, Saunders graduated from Glasgow School of Art in 1999 with a BA in Printed Textiles, going on to graduate from Central Saint Martins in 2002 with an MA with distinction in Printed Textiles. Besides, his creative understanding of fashion has resulted in collaborations with dancers, artists and interiors companies alike.

Whether designing carpets for The Rug Company, installations for the V&A or costumes for choreographers, the key codes of his house’s aesthetic – innovation, craftsmanship and a creative use of pattern and colour– have been translated into numerous different manifestations, each to resounding acclaim. Read the rest of this entry »