BREAKING NEWS

BREAKFAST AT BULGARI

Posted on Updated on

Sous la pâle clarté des lampes, il existe une Italie d’un autre monde, comme une caresse puissante qui lève le rideau sur une collection illuminant les méninges neuves. Et l’œil troublé par la tempête, là où la maison Bulgari me propose un voyage aux confins du zirconium et de l’émeraude, un voyage vers l’horizon bleu du matin, qui flirte avec les rouges sangs du rubis.

Les femmes présentes avaient des yeux aussi ardents que les animaux qui surveillent une proie, des beautés debout mais à genoux devant ces diamants qui gémissent à la lumière comme une plainte venue des profondeurs. Illumination de ces voluptueuses venues chez Bulgari pour la circonstance, et même le souffle violent du zéphyr ne pourrait flétrir ces joyaux que la caresse du soir n’arrive pas à atténuer la transparence.

C’était à Capri, ville de rêve où l’Empereur Auguste avait déjà trouvé ce joyaux, la ville de la « grotta azzurra », où vivaient les plus puissantes familles romaines d’aristocrates et membre du Sénat italien. Read the rest of this entry »

Advertisements

SALVATORE FERRAGAMO FLORENCE 2020

Posted on

GENERATION K COMME KERMA

Posted on

Après la génération Y et Z, place à la génération K. Pourquoi la lettre K ? L’inspiration du « Beau Llywood » et du personnage de Katniss Everdeen, l’héroïne de la saga « Hunger Games » immortalisée par Jennifer Lawrence.

Un K pour une génération désenchantée, et profondément anxieuse. Ils ont grandi avec la montée de l’extrémisme islamique, l’austérité… Ils ont vu leurs parents perdre leur travail et leurs angoisses ne sont pas celles que l’on connaît habituellement à l’adolescence : 75% des filles se disent préoccupées par le terrorisme, et 66% sont inquiètes par le changement climatique.

Filles et garçons confondus, ils sont 79% à chercher un job et à craindre de ne pas pouvoir en décrocher un le temps venu. La méritocratie, ils n’y croient pas, ils sont persuadés que leur couleur de peau, leur sexe, la situation économique et le statut social de leurs parents vont déterminer leur avenir.

A noter pourtant que cette génération biberonnée aux Smartphones et aux réseaux sociaux est pourtant loin d’être égoïste. Ils sont 90% à considérer qu’aider les autres est important. Leur avenir, ils ne le voient pas en rose, certes, mais ils sont bien décidés à agir. La génération K sera celle des créateurs et des inventeurs. Ils ont besoin de la satisfaction de réaliser quelque chose par eux-mêmes. Read the rest of this entry »

DUA LIPA LIPASIQUE

Posted on Updated on

Dua Lipa, chanteuse de son état, vient d’être nommée ambassadrice du prochain parfum féminin de YSL. Cette voix, qui attire sa génération, incarne les valeurs d’indépendance et de liberté, qui ont toujours fait partie de l’ADN de la maison du “mètre” d’Oran. Née à Londres, Lipa avec son album éponyme en 2017, sera l’artiste féminine la plus diffusée au monde. Après Riri, voilà Lupa moins trash que sa consœur mais l’écrase quand même  avec son titre « New Rules » qui a fait chanter les Millennials du monde entier en 2017.

Cette donzelle, nommée dans cinq catégories aux BRIT Awards 2018, affiche au compteur seulement 23 ans et, avec ses plus d’un milliard de visionnages sur YouTube pour la vidéo de son single, elle est devenue la plus jeune artiste féminine à atteindre cette popularité sur internet qui est vertigineuse. En roumain, Dupa signifie “Après” et Lipa en polonais “Chaud”. On pourrait traduire pour la nouvelle égérie du parfum Saint Laurent, l’après chaude !!!

Elle a fait également sensation dans la mode après avoir été photographiée par des photographes telles que Nadine Ijewere pour la couverture du British Vogue et Carin Backoff pour la couverture de “Elle” USA. Read the rest of this entry »

CHLOÉ RESORT MADE UP CHINA 2020

Posted on

Atop the Long Museum in Shanghai, Chloé resort 2020 dove deep into China’s cinematic treasures, in a first that brought the French label outside its home country to launch a collection.

In the lead-up to Thursday night’s runway show, creative director Natacha Ramsay-Levi found herself digging through the film works of Chinese director greats: Jia Zhangke, Hou Hsiao Hsien, Zhang Yimou, Lou Ye, and Bi Gan, as well as their leading ladies Gong Li, Shu Qi, and Zhao Tao.

Ramsay-Levi played with old China codes quilted jackets with flowers, jacquard prints and even pajama styles. After seeing how it paired so well with the architecture around the city, she added Art Deco flourishes to the clothes, which had been pulled from the house’s archives.

For the brand’s devotees, there was plenty to pick from long-trailing neck scarfs, earthy colors and tailored pants in multiple material variations ranging from georgette silk to denim.

LADY TURQUOISE

Posted on Updated on

Voici la grâce qui remplit une jeune fille de 16 ans qui cherche dans la capitale de la mode une robe de soirée désespérément. En se promenant dans les rues de Paname, arrivant de cette île continent si lointaine, l’Australie, la jeune fille invitée à la dernière du spectacle de « RuPaul », fameuse drag queen américaine, son modèle, se promène rue St Paul et rentre dans une boutique, douce comme un bijou, un cabinet de curiosités, un cocon qui l’attire irrémédiablement, pour rencontrer Nico, Designer de son état, le maître des lieux.

De sa petite voix douce, la jeune fille, qui est comme Desdémone, lui raconte son histoire. Pour une soirée, je cherche une robe avec un corset. Nico ne manquant pas de ressources, puisqu’il confectionne les robes lui-même, lui propose de l’habiller de pied en cap pour sa soirée (car au XIIIe siècle, le mot, issu du latin caput, signifiait tête ) : une robe noire avec un corset et pour accessoiriser sur sa chevelure abondante il dépose une tête d’oiseau vintage des années 30 avec plumes d’aigrette comme le Sirin. Il ornera aussi ses oreilles de boucles comme deux cascades qui couleraient de ses deux lobes comme les chutes d’Iguazu. « Avec les retouches, la robe sera-t-elle prête pour ce soir demanda la jeune ingénue de sa toute petite voix ? » Nico et François lui livreront l’ensemble à son hôtel en fin de journée, venant du même coup rehausser l’image des boutiques de luxe à la Française.

L’heure de l’événement approche, et la robe dans une pochette papier griffé La mâle d’effeenne est livrée à son hôtel par Nico pour s’assurer de l’exactitude des retouches et finir de parer « Mademoiselle ». Read the rest of this entry »

RESTREPO LA CITÉ DES COULEURS

Posted on Updated on

Giacobello

Le sable se changeait en transparence et la couleur orangée du jus se confond entre le climat à la chaleur intense, les heures et les saisons se joignaient au cassis embaumant la bruyère et, les orangeraies étaient déjà couvertes de fruits dorés comme la cage en or d’Ophélie. Les muses attirées pas la fraîcheur de ce parfum bondissaient pour attirer dans leurs bras le Giacobello.

Mille insectes de feu, soudainement, naissaient dans l’air, ressemblant à des étoiles volantes. Des parfums inconnus enivraient tous nos sens, et, ébloui par ce brillant aspect, j’ai pensé qu’un miracle si beau ne pouvait être que l’ouvrage d’un prodige. Une splendeur, qui m’entoure, un trésor dont l’origine ne peut être que du Divin.

La fleur à la bouche

La base de ce building est éclairée par la lumière rougeoyante des enseignes et à mesure que je le regarde en remontant, il disparaît progressivement par la sacro-sainte loi de la perspective. Quel éblouissement ! Ce flacon rayonne de l’intérieur en un vol de nuit dissipant les brumes de nos pensées moroses du matin. Relief d’une douceur ronde, j’ai pensé à Botticelli car j’avais éprouvé le même choc à sa vision, une impression d’entrer dans le futur par la petite fenêtre de la pensée. Une tour de parfums, un tabernacle de la réussite, qui se transforme en flèche de cathédrale, avec un nom magique la fleur à la bouche. Une beauté organique et profonde que nous offre le prince ci-dessous. Read the rest of this entry »

DELON ADIEU L’AMI

Posted on Updated on

C’est l’histoire d’un acteur devenu une légende. Un charisme absolu, un jeu instinctif, un talent insolent, et bien plus encore… Au cours de sa carrière de plus de soixante ans, Alain Delon s’est construit une filmographie remarquable, s’illustrant dans de nombreux chefs-d’œuvre : Plein soleil de René Clément, Le Guépard de Luchino Visconti, La Piscine et Borsalino de Jacques Deray, Le Clan des Siciliens d’Henri Verneuil… Alors qu’il vient de recevoir une Palme d’Or d’Honneur lors du 72e Festival de Cannes, le mythe Delon continue de faire rêver les spectateurs du monde entier.

Fugitive beauté dont le regard m’a fait m’interroger sur moi-même.  Il est écrasé par l’idée et la sensation du temps, et il n’y a que deux moyens pour échapper à ce cauchemar : le plaisir et le travail. Le plaisir nous use et le travail nous fortifie, il faut résolument juste choisir.

Qu’importe ce que peut être la réalité, elle la plaçait hors de lui, à sentir ce qu’il était vraiment. Un jour, grâce à lui, j’ai compris que le diable existait, car je le sens en moi, comme beaucoup de scorpions.  Les femmes de nos vies sont des êtres qui projettent une grande ombre ou une grande lumière dans nos rêves, elles vivent une vie spirituellement dans un imaginaire qui les hante et qu’elles fécondent chaque jour. Read the rest of this entry »

LA LIBERTÉ DE BLÂMER

Posted on

Il est vrai que l’on ne copie que les meilleurs ! Mais, là, c’est fort de café qu’un anonyme Dyptique ou dillnite puisse passer de l’inspiration à la copie pure. Eux qui ne savent probablement pas que le Spiritus veut dire “l’Esprit Divin”. Voici donc encore des barbares, des sauvages de l’esprit humain, qui lancent leur venin caché sous la langue de leurs avocats, des natures moyennes qui osent plagier la grande Chantal, papesse de la parfumerie, qui est à l’origine de parfums célèbres comme “Opium” d’Yves Saint Laurent, “L’eau d’Issey” et bien d’autres… Une marque qui tonne “Dyptique” : quel orgueil de penser que non content de se comparer à une peinture ou à une sculpture, il pense que nous allons tomber dans le deuxième panneau.

Un fabricant de bougies qui n’éclaire pas plus loin que le bout de son herbier, des parfumeurs de circonstance qui aspirent au grand et qui fuient la vulgarité sans jamais pouvoir lui échapper. Une agression contre la douce Chantal Roos, femme de bien et de gentillesse, trop bien élevée pour faire remarquer qu’elle est la quintessence de l’histoire de la parfumerie à elle seule. Elle côtoie, sans le savoir, ces humains de contrefaçon, vendeurs de bric-à-brac, de cires parfumées pour Bobos parisiens qui essayent d’effacer les odeurs louches de leurs méfaits quotidiens. Read the rest of this entry »

LIBRE COMME L’ART

Posted on

Un univers dont les créations rayonnent dans l’âme, et qui honorent la modernité. Il fait tournoyer le futur de la mode, et son cœur de poète est un porte-voix visionnaire qui est la sentinelle des collines verdoyantes au-delà du banal. Comment ne pas envier une existence placée sous le signe de la création, l’alliance de l’accessoire et de la vêture, comme une religion ? Un Cauchois gaulois très loin d’être gauche et ancien élève de la Chambre Syndicale, mais du temps de Madame Sora. C’est vous dire pourquoi il est bon. Les connaisseurs apprécieront. Read the rest of this entry »

LA PARSONS LOOSE

Posted on

C’est la décadence des écoles de couture. Les hommes et les femmes sont devenus à force de l’habitude du peu, des iconoclastes. Ils difforment les jeunes esprits pour leur faire croire que la mode, c’est eux, alors que la mode, ce sont les autres. Ces “vêtementeux” confondent exception culturelle française et polichinelle en goguette pour carnaval. Voici l’histoire et la chronique des échecs de défilés médiocres qui apportent au fromage leur décadence et aussi l’inexorable décoration du sens non esthétique, de la mode Anglo-Boxon.

Le mieux aurait été de ne pas s’en vanter et de ne rien montrer, mais ils sont tellement sûrs de leur condition d’orgueilleux dévorés d’ambition, qu’ils claironnent à tout va « regarder comme nous créons le beau». Un « an pire » où tout va encore plus mal qu’ailleurs. Des élèves qui se prennent pour des « Saint-Laurent » alors que le seul « Saint-Laurent » que je vois ici, est le fleuve du même nom celui de la déconvenue et qui gèle chaque saison.

Ils ne sont ni des créateurs ni des couturiers dans un style factice et ne manquant pas de fausse chaleur. Il ne restera qu’un curieux « Don qui Chiotte » certainement hardi qui transpercera ces moulins à “Pets” pour les découvrir. Nous sommes à la convergence de ce que la mode était hier et de ce qu’elle sera demain, un rien pour un tien. Ecole hors pair, La Parsons forme des élèves qui pensent que le point de « feston » et un point pour veston. Read the rest of this entry »

LA CÉLÉBRATION DU BUZZ

Posted on

Faut-il remplir le rituel de l’extraordinaire pour être reconnu ? Faut-il se scarifier de toute part et se faire tatouer sur l’ensemble du corps des peintures tribales pour devenir intéressant ? Faut-il que je torture mon animal de compagnie favori pour faire le buzz sur Youtube ? Bienvenue dans le monde de l’Absurdie.

La quête de la notoriété est aujourd’hui une recherche vitale pour les nouvelles générations. Chaque personne est munie de son arme de communication, appelée Smartphone, qui n’est d’ailleurs pas du tout « smart », celui qui filme votre vie en direct et sans pudeur au détriment de notre vie privée. On trouve sur Facebook et Instagram des incontournables : les sextapes d’anonymes qui nous tartinent sur la toile de leurs ébats amoureux, en appelant ceux-ci le « Karma sutra » ! On découvre des parents débiles mentaux laissant jouer les enfants avec des casseroles d’eau bouillante, brûlant ainsi gravement leurs progénitures et en arrière-plan les géniteurs écroulés de rire !!!

Voici le Le Duct Tape Challenge, un défi qui consiste à ligoter une personne sur une chaise, avec du ruban adhésif, et à le regarder tenter de se défaire de ses liens. Un ado de 14 ans a failli trouver la mort après avoir réalisé ce défi, celui-ci, tentant de se détacher, est tombé la tête la première sur le cadre d’une fenêtre. Résultat : écrasement orbitaire et traumatisme crânien. Read the rest of this entry »