Day: April 10, 2019

AVEC STUPEUR ET TRESSAILLEMENT

Posted on Updated on

Dans les vapeurs de Jack Daniels, une jeune blonde m’a pris sous son aile pour m’emmener jusqu’à son appartement passer une nuit que je peux considérer comme aussi vide que la mémoire défectueuse d’un ordinateur en panne. Dans ce lit, plein de son corps, et moi, dans mon univers de liqueur, je devine ce corps entier de la nuque aux talons et ses seins dans l’ombre creusent la chaleur de la pièce. A l’horizon, une forme parfaite se dessine comme pour ouvrir la porte d’une nuit sans sommeil, mais pourtant, mon corps imite la mort sous l’effet de l’orge fermentée ingurgitée.

Six heures viennent de couler comme la Seine sous le pont Mirabeau. C’est le petit matin et je regarde dans le flou des vapeurs d’alcools un corps dont les jambes n’en finissent pas, et se terminant sur un fessier d’une rondeur si parfaite que je “play” tente immédiatement. Je remonte de mes yeux hagards le chemin qui passe par “L’Origine du Monde”, et “Courbet” sous les draps j’aperçois les plus beaux seins lourds de la terre d’une jeune fille d’à peine 20 ans.

C’est le cœur qui parle et qui soupire. Lorsque ma main écrit, c’est le cœur qui s’étend, se découvre et respire comme un pèlerin sur le sommet de l’Himalaya, et peu à peu une distance se creuse entre l’abîme de mes pensées et ce formidable objet de luxure. Read the rest of this entry »

Advertisements