Day: November 14, 2018

UNE LOGORRHÉE DE LOGOS

Posted on

Le logo revient en force et les femmes panneaux publicitaires ambulantes qui arpentent l’avenue Montaigne, sont légions. La tendance est pour faire la « Nike » aux années 90. C’est le logo « oversized » ; « plus c’est gros, plus c’est bon » me dit la demi-nymphe de la télé réalisée, qui m’accompagne au show de St Lolo. Vous voyez tout de suite les attributs qu’elles portent, et, je vous le dis, pour cela, il faut des cuisses d’enfer, même Lucifer ne s’y serait pas laissé enflammé.

Autrefois, mon maillot de corps estampillé du cavalier de Polo « Ralph Lauren » ou du crocodile « Lacoste » était discret, et même, la virgule de « Nike » ne faisait pas la nique à Adidas. Toutefois, ces nouveaux codes viennent du logo extra large, je vous le donne en mille, des ados. Pour ces Millénnials, la grosseur vous fait appartenir à la marque et affiche votre statut, la société du paraître toujours plus et toujours plus ce qu’ils ne sont pas. Trop incultes pour penser que le vrai luxe est dans la discrétion, les nouveaux riches vont acheter leurs sacs et robes à la boutique Vuitton sur les Champs Elysées à l’adresse que tout le monde connaît. Les personnes raffinées et de bon goût connaissent l’adresse, non pas secrète mais discrète, de la maison Franck Sorbier, là est toute la différence.

Le logo, c’est comme les grosses voitures pour les hommes, plus elles sont grosses plus …. et bien, pour les femmes, c’est pareil. C’est d’ailleurs comme cela que je décèle une prédatrice qui se fait ange pour vous attirer dans un piège infernal pour vous castrer pendant 20 ans en vous laissant à la fin sur le pavé, rincé et à la soupe populaire. C’est le prix à payer quand on veut la jeunesse pendant quelques années. Read the rest of this entry »

Advertisements