Day: July 6, 2017

CHANEL L’EFFET TOWER

Posted on Updated on

A couper le souffle, la puissance du groupe Wertheimer. Il a déplacé la Tour Eiffel sous la coupole du Grand Palais. Le Maître Hamburger avait même commandé, pour la circonstance, un nuage en son sommet, mais ne parlant pas à Dieu, pour le moment, comme le seigneur des Arnaults, il a demandé à un ingénieur allemand, Herbert Von Wolke, ce miracle sous la coupole.

Un clin d’œil à Paris et à Eiffel ? Peu importe, car Madame Gabrielle aimait beaucoup les tours mais surtout la Fernsehturm. Sur notre invitation, un tableau de Delaunay, une peinture à l’huile et pour Karl cela parle, une huile.

Nous l’avions reconnue à la réception de l’invitation et donc nous nous doutions qu’après la fusée nous allions nous faire ’emmanchuré’ par la plus célèbre tour du monde. “Ouille ouille ouille”, cela fait mal, mais c’est de la culture, alors souffre et tais-toi.

En fait, la maison française a fait d’une pierre deux coups : à la fois en célébrant la fondatrice emblématique de la maison, et en lançant son nouveau parfum nommé “Mademoiselle”. Alors, des robes aux formes du flacon de parfum étaient de bon aloi, malgré que ma voisine la Baronne de la Cystite Rheynale me dit qu’elle avait reconnu, dans les premiers modèles, le style de son amie la grande Chantal de Monteunez qu’elle n’a pas vu depuis longtemps me dit-elle.

Un Tweed pour des Tweets axés sur le style et non sur les tendances offrant simplicité, élégance à la Karl et le confort dont Chanel a tiré sa réputation, (c’est comme dans une pantoufle allemande quand on est dedans on s’y sent bien) un bonbon sucré, habillé d’accessoires et de chapeaux revisités, et toujours des colliers de perles XXL et des boucles d’oreilles. Si vous vouliez passer inaperçu, c’est alors sans espoir.

Une petite robe noire pour sortir ou pour un deuil, préparez-vous, Mesdames, voilà le choix que vous propose Karl et que vous aurez bientôt l’occasion de porter pour la grande finale. Elle se déroulera au Faubourg, mais ce faubourg là, c’est le d’Oranienburg à Berlin-Mitte. Read the rest of this entry »