Month: June 2017

GRAND LOGO PETIT CHANGEMENT

Posted on

Après deux ans d’atermoiements, et après nous avoir vendu les chiffres de l’aéronautique ! La Fédération Française de la Couture, du Prêt-à-Porter des Couturiers et des Créateurs de Mode devient “La Fédération de la Haute Couture et de la Mode’. Quel bouleversement ! Non seulement le logo change mais également le site internet.

Monsieur Morand a mis deux ans pour faire ce que Monsieur Wargnier avait fait en deux mois. Il est vrai que certains esprits sont moins féconds que d’autres. Je ressens dans cette machine mise en place autant de vie et d’âme que dans l’homme de marbre du carrousel du Louvre.

C’est l’action typique des mauvais dirigeants devant leur propre impuissance, il change le paquet cadeau en pensant que personne ne verra la supercherie. On n’a jamais employé tant d’esprit à vouloir nous rendre aussi bête; une pantalonnade des pères conscrits, qui montre son originalité dans la finesse de son rien.

Pascal Morand se sent obligé de préciser dans une interview que c’est Didier Grumbach et Andrée Puttman qui avaient les premiers apportés des changements en 1973. Certainement un de ses collaborateurs zélés et incultes au demeurant, qui lui a fait un mémo pour ne pas savoir que Monsieur Grumbach n’était pas en 1973 président de la Chambre Syndicale, mais dans les limbes de Thierry Grumler sur les bords du lac Dépôt de Bilan où il l’avait entraîné. En 73 me dit la baronne ! Mais, c’était le Président Jacques Mouclier. Les gens de qualité sont toujours bien informés.

Pourquoi diable ré-écrivons-nous l’histoire à notre endroit. Une fois de plus, nous avons un président qui ne connaît absolument rien sur l’histoire de la mode, et qui nous accueille sur son outil internet sur un air de musique nommé “Spirit” pensant qu’au seul nom de “Spirit,” les foules l’acclameront. Read the rest of this entry »

Advertisements

LA FRENCH TOUCH, UN VRAI PLUS

Posted on Updated on

Les français cartonnent à l’international, grâce à l’image du luxe, mais aussi à une approche créative et à des méthodes de travail qui les distinguent des autres nationalités. La “French Touch”, image mondiale diffusée par les Daft Punk et la marinière Bretonne, confirme que les Français ont un « je ne sais quoi » que les autres nationalités n’ont pas.

La France, c’est l’image d’un pays créatif dans la mode, le design, la beauté et même l’entreprise. Il est vrai que, par rapport à d’autres grands pays, on sait allier business et création.

La “French Touch”, c’est aussi une certaine sophistication et une élégance. La bonne image du design français ne tient pas qu’à l’influence de la mode et des cosmétiques, elle s’applique aussi à la grande consommation. Dans l’alimentaire, les françaises font preuve d’un respect de la qualité gustative très appréciée des étrangers. Elles expriment plus de gourmandises, plus de plaisirs.

Read the rest of this entry »

YAMAMOTO QU’A DES RATÉS

Posted on

IL a sculpté sa réputation, comme sa couture, autour de sa rigueur. L’ancien avocat du Bunka Fashion College de Tokyo fit son premier défilé à Paris en 1981 en offrant un show extraordinaire dans la Cour Carrée du Louvre, mettant ainsi sa carrière sur des rails qu’il ne quittera plus. Il connut une grande notoriété de manière quasi instantanée et, à cette époque, il était le compagnon de Rei Kawakubo, créatrice et dirigeante de la marque de mode “Comme des garçons”.

L’homme est discret, de cette discrétion que les Japonais cultivent pour en faire leur marque de fabrique. Ses présentations sont toujours très fréquentées, car il habite là où ses clients “bobos” habitent. La présentation vient embouteiller la rue Rambuteau aux alentours de l’ancien restaurant le Pastel dans les années 80.

Une collection clin d’oeil, entre la rue des petits carreaux et le Paris de Vidocq rappelant le costume des “Elégants” de Balzac au 19ème siècle. Il lance des images et se fout de qui comprendra, c’est lui l’artiste un point c’est tout. Garçons dégoulinants de bandelettes marquées ‘Too old to die’. Des clichés embrumés d’une Lady, plutôt sulfureuse, imprimés sur de longs caftans.

L’homme Yoji est, et sera Parisien avant tout, car, aujourd’hui, le plus Français des Japonais de la capitale reste dans le Paris de la cour des miracles. Mais, en fait, le vrai miracle, c’est les applaudissements. Pas d’interview, juste une phrase laconique à la fin du show : “Ma collection parle de la douleur que les femmes peuvent provoquer” énigmatique phrase d’un solitaire. Read the rest of this entry »

DIOR APPORTE UNE CORDE A MONARQUE

Posted on

Kris van Assche, un belge qui marchait sur une bouteille d’eau à l’entrée de la collection au Grand Palais ! La Vicomtesse de la Cystite Rheynale demanda à son assistant ce qu’il faisait pensant que c’était une performance artistique. Non, lui répondit le bel hildago, Monsieur van Assche fabrique de l’eau plate.

Le créateur est né à Anvers et contre tout. Il aimait aller à la fête foraine et trouve que le Grand Palais est l’endroit idéal pour Monsieur Arnault, probablement pour apporter une corde à Monarque. People et dandys étaient présents ainsi que notre Karlito poudré, ‘catho et gants’ en grande conversation avec le Monsieur de ‘Tolede add no’ devisant probablement sur leur future retraite active.

Larges bolducs en écharpe et cravates nommés Atelier 3 rue Marignan, les mannequins marchaient autour des invités sur une pelouse verte ayant transformé le Grand Palais en stade de foot pour mon voisin de gauche, le Baron von Arschloch, et en green de golf pour la Vicomtesse de la Beautoxy fervente passionnée des petites boules blanches, et ma voisine de droite pour la circonstance.

Une chose est sûre c’est que “H” ne représente pas celui de la Haute Couture. L’homme Dior c’est plutôt Kris van T’Assches. Même si le créateur a positionné des logos Paris, en veux-tu en voilà, pour s’attribuer la complaisance du public présent, logos, qui ressemblaient étrangement plus au camembert “Le Président”, n’avaient pas l’air de trouver l’assentiment du Grand Karl, mais nous n’allons pas en faire un fromage !

Après la lessive St Marc, le camembert “Président”, Christian Dior aura tout connu. Van Assche a voulu jouer à la roulette russe avec un “beretta 9mm”. L’effet a été immédiat.

Anonymode

BALENCIAGA A COUCHER DEHORS !

Posted on Updated on

C’était au bois de Boulogne hier que les Baronnes et Vicomtesses se sont retrouvées avec les demi-mondaines qui, elles, y sont toute l’année par nécessité. Pas vraiment de différence entre les couches : les unes vendent leur corps pour survivre, et les autres graissées par leur mari pour qu’elles ne couinent pas toute la journée de leur utérus gravide.

Devant cette foule assez hétéroclite, on confondait les aficionados avec les travesties, toutes ayant le même chirurgien esthétique, on avait le sentiment d’être à un congrès de jumeaux.

Personne ne savait qui était qui ; les unes, pensant que les autres venaient pour l’après-midi leur prendre une part de leur gâteau. Mais, il est vrai que la fraîcheur du bois rendait ce moment magique, pour une présentation qui l’était beaucoup moins.

C’était comme un défilé de Hobo pour Balenciaga. Les mannequins, qui défilaient devant nous avec leur sac en plastique, ne détonnaient pas des rues de Paris qui débordent de migrants. D’ailleurs, un sans-abri s’était glissé dans le défilé pour passer son chemin sur la porte Maillot, la sécurité l’ayant laissé passer en pensant qu’il était de la maison. Devant les applaudissements à son passage, le designer lui-même pencha la tête pour voir de quel modèle il s’agissait, tout surpris de découvrir que l’homme, qui passait son chemin dans sa tenue de tous les jours, n’était pas sa création. Read the rest of this entry »

PORTS 1961, UN BRIN DE COLETTE

Posted on Updated on

C’est le début de la fashion week Milanaise qui commence saupoudré non pas de parmesan mais de parmi-gigolo. La collection démarre par la marque “Ports 1961” au Musée National des Sciences et de la Technologie, Leonardo de Vinci. Le créateur Vukmirovic présente une tendance graphique où des signes cabalistiques sont imprimés pour nous transmettre le mot «amour» en image subliminal. Pour l’icône de la mode à la Colette, un T-shirt le point levé, comme pour nous faire comprendre qu’ils sont adeptes du Fist-fucking. Ah, amour, amour quand tu nous tiens !

Le directeur de la création, Milan Vukmirovic, s’interroge, et donne des sweets avec “Black Lives Matter” imprimés bicolore, comme s’il voulait faire passer le message aux jeunes : “c’est le temps pour vous de connaître un peu le côté rétro de cette époque d’or des années 60 à 70, où le monde s’amusait.

Le co-fondateur du célèbre concept Parisien, ouvert en mars 1997, Colette, responsable de l’image globale du magasin (vitrines, merchandising visuel) et de tous les achats (meubles, objets de design d’intérieur, cosmétiques, Prêt-à-porter féminin et homme, et… j’en passe) montre une collection construite comme une armoire normande. Normal pour un acheteur de meuble !

Présentant des shorts et des pantalons imprimés des motifs tribaux : “amusants ou intéressants ?”, comme disent les Anglais quand cela ne leur plaît pas du tout. Read the rest of this entry »

CASTA ET GARREL A LUMIO

Posted on

Louis Garrel et Lætitia Casta se sont dit “oui” samedi dernier dans le village de Lumio en Corse , là où Jacques Mouclier avait autrefois sa maison, située à quelques kilomètres de Calvi. Village accroché à la montagne corse face à la citadelle de Calvi où l’Amiral Nelson aurait perdu son œil.

Un lieu qui n’est pas anodin comme le rappelle Paris Match, puisque Lætitia Casta y possède une villa dans laquelle sa grand-mère a travaillé comme gouvernante. Ce mariage a pris tout le monde de court, car les deux stars étaient présentes au même moment au dernier Festival de Cannes, mais n’ont pas souhaité monter les marches du palais des festivals ensemble.

Qui est donc Louis Garrel, le nouveau mari de Lætitia Casta ? Ce comédien de 39 ans, fils du réalisateur Philippe Garrel, est un habitué des films indépendants français. Il n’a jamais tourné dans de grands blockbusters, mais est tout de même parvenu à se créer une solide carrière. Il a notamment joué pour Maïwenn, Christophe Honoré ou encore plus récemment Arnaud Desplechin dans “Les Fantômes d’Ismaël” présenté en ouverture du Festival de Cannes 2017. Read the rest of this entry »

LA FUSÉE CHANEL A PUONGYANG

Posted on

Devant les tensions actuelles de la Corée du Nord, Karl Lagerfeld a proposé à Donald de donner sa fusée au dictateur Kim Jong-un pour une livraison fin de semaine prochaine. Le président Américain fait demander Wernher von Braun pour avoir un avis sur cette dernière.

Von Braun, actuellement dans son bunker six pieds sous terre, ne fera pas le voyage pour Washington. Alors, en attendant un autre spécialiste ‘es Suppo’ Donald a demandé à Karl, s’il savait pourquoi les Américains envoyaient des femmes dans l’espace ? Non, lui a répondu ce dernier. Pourquoi ? Parce qu’elles sont habituées à parler dans le vide. Harch, harch, harch… “drôleeu”: Eclats de rire des deux leaders ; l’un maître du monde et l’autre mètre de la mode.

C’est la Vicomtesse Fanderectum qui s’est occupée de la demande de Karl, et a organisé cette entrevue secrète. Karl, de son appartement parisien, pensa qu’il pouvait fourguer au président Américain l’emblème de sa dernière création qui encombre sa maison de Monaco : la fusée excitant fortement le prince du Rocher. Il était temps de faire disparaître cet emblème érectile Read the rest of this entry »