BLAISE ET SA MONTRE

Posted on Updated on

Auparavant utilisée uniquement en gousset, la montre-bracelet a été portée, pour la première fois, par Blaise Pascal, philosophe, physicien et mathématicien qui vécut en France au 17ème siècle. La montre-bracelet est aujourd’hui une norme établie, certains vous diront qu’elle a été inventée pour les soldats de Verdun, d’autres pour Alberto Santos-Dumont, l’aviateur brésilien. Toutefois, vous êtes-vous déjà demandé pourquoi celle-ci était principalement portée à la main gauche ?

La première raison est d’ordre pratique. En effet, les montres sont généralement fabriquées avec un remontoir à droite du cadran, mise à part quelques fabrications spécifiques pour gaucher, la “Panerai Luminor Left Hand”. Le port de la montre à gauche rend donc plus aisé le remontage du mécanisme de mise à l’heure avec “la main directrice”.

La seconde raison est d’ordre sociétale. 90% de la population mondiale est droitière, il paraît donc naturel de porter sa montre au poignet gauche car l’autre poignet est souvent occupé à faire autre chose. En portant son garde-temps sur le bras qui travaille le moins, on réduit considérablement les risques de dégradation et d’usure.

La montre-bracelet est aujourd’hui tellement la norme qu’on imagine mal qu’elle puisse être quasi-inexistante il y a un siècle. En effet, jusqu’à la fin de la Première Guerre Mondiale, la montre de poche ou de gousset était l’apanage des hommes de goût. A cette époque, les hommes portaient une montre de poche comme ils portaient un chapeau. Avant cette période, la montre-bracelet était avant tout un bijou destiné aux femmes, plus comme un accessoire de mode qu’un outil de précision horaire. Ainsi, la première montre-bracelet mythique de l’histoire est le modèle féminin Reine de Naples, commandé à Bréguet en 1810 par Caroline Murat, la sœur de Napoléon. D’ailleurs, ce modèle fait toujours parti du catalogue de la marque Bréguet.

Toutefois, la première montre portée au poignet connue est le fait de Blaise Pascal. Il avait pour habitude d’attacher sa montre de poche avec un bout de ficelle à son poignet gauche, pour pouvoir lire l’heure plus facilement. Finalement, le port de la montre au poignet gauche n’est peut-être que de la philosophie, mais en tout cas, ce n’est pas l’histoire que la Maison Cartier a l’habitude de raconter. Prochainement, vous saurez pourquoi l’horlogerie mondiale de luxe est basée à La Chaux-de-Fonds en Suisse.

Anonymode

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s