UN PARFUM DE SCANDALE

Posted on Updated on

parfumsLe Grand Musée du Parfum à Paris n’ouvrira ses portes que le 22 décembre alors que l’inauguration avait été prévue pour le 15 décembre. Le musée est idéalement placé au 73 rue du Faubourg Saint-Honoré face à l’hôtel Bristol. Ce retard est dû au report de la visite de la commission de sécurité destinée à contrôler les conditions d’exploitation recevant du public.

Installé dans un hôtel particulier de 1 400 mètres carré, agrémenté d’un grand jardin, qui a auparavant abrité la maison de couture Christian Lacroix. Il est prévu 350 000 entrées par an soit 1 000 à 2 000 visiteurs par jour.

A la différence des musées de la maison Fragonard, ce musée n’est pas lié à une marque en particulier à part aux fonds que LVMH a accepté de donner à condition que ses produits soient mis en avant. Retraçant l’histoire du parfum, c’est un parcours sensoriel et interactif.

7 millions d’euros d’investissement, avec le soutien du Syndicat Français de la parfumerie, le musée rassemble 66 maisons françaises, ainsi que la grande entreprise de produits chimiques (IFF). En effet, personne n’a d’intérêt dans ce musée et il sera libre de toutes ses expositions, mais nous restons perplexe. Bref, un parcours des sens pour 14,50 euros.

Globalement, à part le fait que cette industrie, la plus polluante de la planète, entre les flacons, les plastiques issus du pétrole et les produits chimiques, voilà, quand même, une bonne idée pour l’ensemble d’une profession.

Anonymode

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s