Day: August 25, 2016

SONIA TIRE SA RÉVÉRENCE

Posted on Updated on

49166-2Elle fut l’une des créatrices les plus emblématiques des années 70 et 80. Fondatrice de la maison Sonia Rykiel, surnommée la Reine du tricot. Inventrice de la « démode » vient de tirer sa révérence. Elle a fait l’apologie du noir et des rayures, inventé les coutures à l’envers, l’absence d’ourlets et de doublures, les premiers joggings sophistiqués en velours, les messages inscrits et surtout la maille qui épouse le corps des femmes.

Issue d’un milieu bourgeois et intellectuel d’origine russo-roumaine, Sonia Rykiel est née en 1930 à Paris  d’un père roumain et d’une mère russe, elle est l’ainée de 5 enfants.
En 1948, elle est étalagiste à la Grande Maison de Blanc. En 1954, elle se marie avec Sam Rykiel, propriétaire de Laura, une boutique de confection vestimentaire du XIVe arrondissement de Paris. C’est dans cette boutique au 104 de l’avenue du Général Leclerc qu’elle crée ses premiers pull-overs.

Le groupe Canal-Luxe présente ses condoléances à sa famille.

Anonymode.

 

ELBAZ JOUE OSCAR

Posted on Updated on

ELABZLe mercato des couturiers reprend de plus belle dans les Maisons en cette rentrée. Oscar de la Renta a jeté son dévolu sur Alber Elbaz pour lui confier la direction artistique de la maison, vacante depuis le départ de Peter Copping.

Ce dernier, nommé directeur créatif de la marque de prêt-à-porter new-yorkaise en octobre 2014, avait jeté l’éponge en juillet dernier pour «des raisons aujourd’hui encore ignorées car obligé de revenir en Europe». Il semble néanmoins que son contrat avec Lanvin lui imposait d’attendre encore un peu pour être libre.

Alber Elbaz approché par la Maison américaine, le verrait bien débuter dès la saison automne-hiver 2017-18. La collection printemps-été 2017, qui doit défiler le 12 septembre prochain à New York, ayant été réalisée par une équipe interne.

Un premier contrat signé ces dernières semaines entre Alber Elbaz et le CEO d’Oscar de la Renta, Alex Bolen, par l’intermédiaire de la diablesse de la mode Américaine, j’ai nommé Anna trois petits “win” tours et puis s’en va. Read the rest of this entry »