FASHION WEEK PARIS, C’EST FINI !

Posted on Updated on

gucciGucci cède à son tour à la British mania. La Grande-Bretagne n’est pas forcément la première chose à laquelle on pense lorsque l’on se représente le printemps et une collection croisière, mais avec Paris sous l’eau le pire n’est jamais sûr !

Christian Dior et Gucci ont jeté leur dévolu sur la Grande-Bretagne pour leurs défilés “croisière” 2017. Le seconde griffe a fait le choix d’investir l’abbaye de Westminster, jeudi – une première mémorable.

Le directeur artistique Alessandro Michele a joué la carte du style anglais à fond, des soies fleuries aux kilts en tartan en passant par les bombers ornés de l’Union Jack.

“J’adore l’esthétique Britannique. En un sens, j’ai le sentiment qu’elle se rapproche de la mienne : un joli chaos, un puissant mélange de passé et de présent”, explique l’Italien.

Fertile en mouvements culturels, l’île de sa Majesté est prolifique en musique, look, way of life. Toute une manière d’être, plus ou moins codée, Punks, Skinheads ou encore les Mods, tribus qui sont toutes nées dans les années 50. Et ce sont précisément les Mods, abréviation de “Modernists”, qui ont été, d’une certaine manière, à l’origine de tout.
L’excentricité du style britannique se reflète parfaitement dans une myriade de détails décalés comme les motifs félins placés sur des sweatshirts, les jambières en dentelle, les tennis arc-en-ciel, les vestes en tartan et les foulards façon Thatcher. Les Anglais ne se réinventent jamais. That’s the way it is.

Anonymode

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s