PARFUM ET MODE UN INTÉRÊT COMMUN

Posted on

L’Oréal, en ajoutant Mugler et Azzaro à son portefeuille d’une vingtaine de parfums de luxe, devient le numéro 2 mondial des cosmétiques pour se transformer en groupe de luxe à la LVMH. Avec l’ajout de ces marques et de leurs jus iconiques comme Angel ou Chrome, L’Oréal va encore renforcer ses positions sur le secteur des parfums, dont le numéro un mondial est Coty, qui lui ne rachète pas de marque de couturier mais de la demi-mondaine Jenner issue des « Kardashiantes ». Une croissance pour le groupe français de 7,8 % des ventes en 2018 soit 2,5 milliards d’euros. Mais, derrière le parfum, n’y-a t-il pas une stratégie de changer l’objectif de plonger dans la couture et les accessoires, faire ce que les couturiers se sont mis à faire autrefois du parfum alors qu’ils n’étaient que couture. L’Oréal se mettrait donc à son tour à faire de la couture?

J’aime le parfum autant que la mode. Cela m’a toujours fait rêver et rien de mieux pour témoigner de l’identité d’une marque. Quatre-vingt-cinq ans plus tôt, Gabrielle Chanel déclarait : « Il n’y a pas d’élégance possible sans parfum, invisible et ultime accessoire inoubliable. » Des parfums et de la mode, la liaison est tellement étroite qu’on pourrait la dire conjugale.

C’est l’invisible accessoire et entre l’avènement de la parfumerie moderne à la fin du XIXe siècle et sa main mise par le monde de la couture, il a fallu presque un demi-siècle, le temps de s’adapter aux découvertes de la chimie ainsi qu’à la modification du métier de parfumeur et à l’essor industriel qui s’ensuit. Le premier, en 1911, qui a associé senteurs et Haute Couture est Paul Poiret, qui créa les Parfums Rosine, du nom de sa fille. Read the rest of this entry »

LA SYMPHONIE DES BONNES PERSONNES

Posted on Updated on

La pire des décadences n’est point celle qui naît d’un excès de raffinement dans une élite, mais de la vulgarité et de la méchanceté. La vulgarité est partout et elle provient du ruisseau là où se tient usuellement les palabres des céphalo-abstinents. Elle n’est jamais de belles manières et vous aurez beau la dépeindre aussi harmonieusement que vous le pourrez, elle n’en reste pas moins aussi immonde. Elle nous submerge, et elle est activée par des intelligences mycosées, ou par des travailleurs besogneux de la filouterie, qui pour survivre à leurs turpitudes, trouvent une satisfaction à détruire la vie des gens biens. Je peux imaginer, avec effroi, ces prévôts affublés en 1936 d’un uniforme avec un logo rouge et une croix noire, transformés en petit chef pour anéantir la balade des bonnes personnes, et les faire brûler dans le four des enfers; pour le grand malheur de tous.

Des voyous qui jettent Homère aux latrines, et compissant les tables de la Loi. Ces métaphoriseurs de mots ampoulés, grands diseurs de billevesées, arrivent comme des chiens cyniques pour activer leur pompe obscène et blasphématrice comme signe extérieur de faiblesse. Read the rest of this entry »

NOUVELLE TERRE D’HERMES

Posted on

Jeudi soir dernier, Hermès avait invité toutes ses juments, qui sont les premières clientes de la maison, pour la réouverture de son magasin à San Francisco où la maison est depuis 32 ans. La marque propose une expérience événementielle, pour une ruée sur l’or de la « silly conne » Valley qui ne sera pas en reste, car la seule modernité de la maison sera bien le bracelet de « l’Apple Watch ». Un thème équestre, cela n’est que justice de rendre à césar ce qui appartient à cheval, et qui a bien failli appartenir au « Cheval Blanc ».

Un vaisseau « amylase » dans cette nouvelle boutique de 836 mètres carré de soie, un géant pour une société de luxe qui n’est qu’une puce face à celle du Seigneur des Arnault, mais nul n’est prophète en son prémix. Un espace tentaculaire pour quelque 500 invités triés sur le « carré », qui ont pu admirer le fleuron de la marque. Des exclusivités de la maison pour ce site de San Francisco, dont un nouveau sac de pêche pour aller à « Fisherman Wharf », ainsi qu’un nouveau bracelet « Apple Watch » en cuir de veau, un clin d’œil du « foutage de gueuses » pour les clientes les plus « pur-sangs » de la Californie.

A noter que George Boutros, le légendaire négociateur en fusions et acquisitions de la Silicon Valley, a visité l’espace avec son épouse, tout comme l’investisseur Bill et Sako Fisher, ainsi que des centaines d’autres invités, mais n’allez pas interpréter qu’ Hermès chercherait des fonds pour se développer. Une hospitalité à grand coup de verres de champagne californien et de vins de la Napa, la qualité requise pour une soirée de haut « vole », car bien mal acquis ne profite qu’après. Read the rest of this entry »

LA MORBIDE ALBION

Posted on Updated on

Un premier ministre cynique et une classe dirigeante incompétente complètement paniquée ; « Allez-vous faire foutre ! » lance l’acteur Hugh Grant dans un tweet ravageur. Une injure qui répondait à l’insulte bien plus grave faite par Boris Johnson à la démocratie anglaise. Et voilà le monde sidéré de découvrir qu’une institution aussi vénérable que le Palais de Westminster n’était pas forcément protégée contre les démagogues et les populistes. Même au Royaume-Uni, où les traditions sont si profondément ancrées, que l’on n’a jamais éprouvé le besoin de les graver dans une constitution.

Déni de démocratie, coup d’état dans l’état ? Les experts jugeront. Mais, l’inviolabilité supposée du fameux (check and balance ) élaborée par Locke (1632-1704) et Montesquieu (1689-1755), la théorie de la séparation des pouvoirs afin de limiter l’arbitraire et d’empêcher les abus. Une balance qui régit depuis des lustres la démocratie parlementaire. Or Shakespeare et l’histoire ont bien montré que légèrement dérangé, complètement cinglé, les dirigeants autoritaires savaient profiter des failles inhérentes à toute démocratie pour imposer le silence à ceux qui pourraient leur résister. Le vaisseau anglais prenait déjà l’eau. Maintenant, il menace de sombrer.

La livre coule, et les anciennes colonies se rebellent. L’Empire devient finalement l’empire du mâle dominant. La City sombre dans un marasme dont elle ne se relèvera pas avant 20 ans. Les demandes de nationalité Française pour le plus flegmatique des peuples se multiplient. Read the rest of this entry »

MELCHIOR THIMISTER PASSED AWAY

Posted on

Russe, Français, Belge, orthodoxe, catholique, un mélange peu orthodoxe mais une carte de l’Europe. Après un passage chez Karl Lagerfeld et dans la Maison Jean Patou, il travaille comme décorateur avant d’être nommé directeur artistique de la maison Balenciaga. Il mit à profit ces cinq ans et demi à ce poste pour redonner un nouveau souffle, puis créa sa propre marque à Paris en 1997, sous laquelle il a depuis présenté des collections de Haute Couture et de prêt-à-porter.

En même temps, il prit la direction artistique de la marque Italienne Genny, et de 2005 à 2007 celle de Charles Jourdan. Il a aussi travaillé pour de nombreuses marques de prêt-à-porter en tant que consultant. Les créations de Thimister possèdent une certaine légèreté et une poésie dont il émane une élégance dépourvue de coquetterie. Dépoussiérant le traditionnel savoir-faire de la Haute Couture, notamment en utilisant des matières peu conventionnelles.

Didier Grumbach lui propose alors de défiler comme membre invité de la Haute Couture. La marque Thimister fera donc deux défilés de prêt-à-porter et autant de défilés couture par an et ses investissements, qui sont considérables, auront raison de sa fragilité, qui faute de partenaires financiers, amèneront celle-ci à cesser son activité quatre ans plus tard. Read the rest of this entry »

FAUCHON MADELEINE DE PROUST

Posted on

À Paris, il y a un nouveau fleuron du luxe pour la marque Fauchon qui se décarcasse pour vous. C’est bien la moindre des choses compte-tenu du nom du propriétaire. Situé dans l’ex-fleuron du palais de cristal au cœur du triangle, face à la Madeleine, là où on ne peut s’arrêter sans évoquer ce lieu d’aisance le plus connu de Paris ouvert en 1905 et de pure style Art Nouveau qui rappelle les fastes de la Belle Epoque. Fermé en 2011, voici quand même un quartier qui renaît de ses cendres avec un hôtel où tous les superlatifs ne seront pas suffisants pour vous le décrire. Read the rest of this entry »

SERGE MANSAU LA LAMPE D’HELIOS

Posted on Updated on

Depuis longtemps, je rêvais d’avoir dans mon appartement une oeuvre du Maître Serge Mansau. Ce grand sculpteur, c’est un peu comme Picasso, on ne peut pas obtenir de lui une œuvre facilement. Car, même si l’artiste est très prolifique, il ne se découvre pas d’un fil, comme ces hommes tiges qui marchent l’échine courbée, ils ont le nez baissé, non pas pour vous fuir, mais pour tracer leur route. L’homme est sans concession, et si vous ne lui plaisez pas, inutile d’essayer de venir découvrir les œuvres qui regorgent dans sa grande maison de la région parisienne.

Bref, j’étais à Paris chez un fabricant de meubles du nord de l’Europe, “Idées A construire”, promenade du dimanche bucolique pour dépenser quelques sous durement gagnés et continuer ma fièvre acheteuse. Quelle n’a pas été ma surprise quand je suis tombé sur la lampe “Ribbon”, que j’avais vu en sculpture chez mon Maître préféré. Mon sang n’a fait qu’un tour, j’ai dégainé ma carte bleue comme une arme de construction massive, et je l’ai achetée immédiatement. Elle trône aujourd’hui dans mon salon autour des œuvres et des flacons de parfums que j’ai déjà du Maître.

Sur la photo, vous pouvez voir ce luminaire ainsi que sa sculpture originale. Et quand le couple, le plus fusionnel de la planète, est venu dîner à la maison, j’étais très fier d’allumer ma lampe sculpture, sachant immédiatement que le créateur la reconnaîtrait. Quel n’a pas été mon étonnement, quand il m’a dit d’un ton tranchant : “oui, c’est la copie qu’un industriel n’a pas pu s’empêcher de m’emprunter”. J’ai trouvé cette formulation pleine de finesse et d’esprit et d’une grande mansuétude. Read the rest of this entry »

DANS QUELLE MORT VUITTON ?

Posted on

Il était le descendant direct du célèbre maroquinier du luxe. Patrick-Louis Vuitton, cinquième du nom depuis son ancêtre Louis, s’est éteint, mardi, à 68 ans (bien jeune pour mourir). Costume trois-pièces, moustache élégante, l’homme travaillait encore chez le célèbre malletier du groupe du Seigneur des Arnault. « Monsieur Patrick », comme on aimait à l’appeler dans la maison, avait grandi à Asnières-sur Seine, dans la demeure qui bordait les ateliers historiques créés en 1859.

Il avait rejoint la maison Vuitton en 1973 en tant qu’artisan menuisier. Il avait d’abord eu à faire ses preuves avant d’en gravir les échelons, pour reprendre les rênes de l’atelier d’Asnières, berceau de l’entreprise. « Le savoir-faire n’existe que s’il est transmis », avait coutume de déclarer l’arrière-arrière petit-fils du fondateur.

Cet entrepreneur, chasseur, grand fumeur de cigares, peintre à ses heures, avait participé à l’expansion industrielle de l’entreprise et dès 1977, Patrick-Louis Vuitton avait ouvert un second atelier à Saint-Donat dans la Drôme. En 1990, il s’était vu confier les commandes spéciales, le sur-mesure de la malle. La première commande fut destinée au transport du matériel hi-fi d’un des plus grands chefs d’orchestre japonais au monde. Read the rest of this entry »

LA MODE OUTIL DE DÉMOCRATIE

Posted on

Pour sa onzième édition, la Fashion Forward Dubai a fermé ses portes samedi dernier. La capitale du désert des Pharaons de l’Or Noir est devenue l’une des plaques tournantes du style. C’est aussi un phare de la culture et de la modernité pour tout le Moyen-Orient, à une époque où des pays voisins comme l’Arabie Saoudite diversifient leur économie en faisant des progrès modestes vers l’égalité des sexes.

Dubaï, nouveau phare d’Alexandrie, s’est positionnée, dès le début, comme la capitale du luxe car l’indice des dépenses des produits du Seigneur des Arnault, dans cette région, est très élevé. Cependant, le concept de luxe change constamment et, le luxe signifie être confortable dans ses propres chaussures, mais Dubaï, c’est aussi un lieu où une femme peut être indépendante.

Au milieu des troubles sociaux politiques au Liban, la Fashion Week s’est clôturée en brandissant le drapeau Libanais prôné par un groupe de mannequins. Du jamais vu ! La créatrice palestinienne Reema Al Banna a fait sa première apparition à Dubaï avec sa marque Reemami, un message qui se veut politique.

La durabilité était également primordiale lors de cet événement de quatre jours. Farah Wali, une créatrice de 24 ans, née à Dubaï, élevée au Caire et basée à Florence, est aussi la première et la plus jeune femme égyptienne à gagner un concours de la mode au Moyen-Orient en 2018. Elle présentait un éventail d’imprimés écologiques et des tricots fait main,magnifiquement fabriqués en Toscane. Read the rest of this entry »

LA VOILE HYDRARGYRE

Posted on

Dans la brise du matin, je regarde cette femme qui va disparaître à l’horizon, un sac sur son épaule qui porte cette charge que certaines femmes s’imposent. Navigante solitaire au gré du vent et dérivant dans la brume, déchirée par une plainte qui ranime parfois l’amertume, j’ai vu l’éclat d’un phare surgir d’un nuage épais, elle sortait d’une boutique dans Dinard pour un petit moment d’éternité.

Par hasard, accostée chez un artisan qui utilise les métiers d’art, là où l’abnégation fait loi, il y a une petite boutique, qui a, un je ne sais quoi, qui donne envie d’acheter, car la résilience, qui y règne provoque en vous l’ivresse d’un calice de gentillesse. Un sac de toile à bateau ou un trésor de bonheur en échange d’un monde ou d’une idée tellement simple que les marques de luxe, elles-mêmes, regrettent de ne pas l’avoir eue. Allez jusqu’au port où les caprices du temps et de la vie se moquent des tempêtes et de la pluie pour humer ce doux fruit de l’écume de la vague merveilleuse, et vous trouverez pour votre bien aimée un réceptacle pour entasser ses babioles de maquillage et de rouges à lèvres qui sont complètement inutiles mais véritablement indispensables. Read the rest of this entry »

ALESSANDRO MICHELE MONO GENRE

Posted on

Dans la longue histoire du genre animal, ce sont ceux qui ont appris à collaborer et à improviser efficacement qui l’ont emporté, et remerciez Alessandro Michele pour faire bouger les lignes, l’un des plus grands directeurs créatifs de 47 ans pour la maison Gucci nous affirme François-Henri Finaud.

Le changement de la mode masculine a commencé par Michele et cette évolution sismique prédit une décennie de révolte luxueuse. La liste des hommes, qui affluent chez Michele pour des costumes, des mocassins, des babioles et des foulards, semble infinie. En fait, on y trouve des noms aussi divers que Roger Federer, star Suisse du tennis, et Dapper Dan, designer de Harlem et légende du hip-hop. Qui plus est, beaucoup de ces hommes sont tout aussi susceptibles de porter une robe Gucci qu’un mocassin de la maison du Prince de Venise. Read the rest of this entry »

LA PORSCHE RICHE DU LUXE PREMIUM

Posted on Updated on

Le constructeur automobile de luxe Porsche s’est hissé au premier rang de la liste des marques de luxe premium devant Louis Vuitton et Cartier qui se positionnent au deuxième rang. Mais je n’ai jamais essayé, il faut le dire, de prendre l’autoroute à 300 Km/h avec un sac Speedy (malgré le nom) ou une Santos.

Porsche ayant augmenté sa valeur de 54 % pour atteindre le chiffre record de 29,3 milliards de dollars US, les groupes Français devraient se poser la question : « comment une marque de plus de 70 ans reste avec une réputation aussi inébranlable et inattaquable ? » Et en lançant le Taycan, la première voiture de la maison entièrement électrique, l’usine de Stuttgart démontre son engagement en faveur de l’innovation et du développement durable, dans une société toujours plus soucieuse de son empreinte sur l’environnement.

La perception du client est essentielle sur le marché du luxe. Un récent sondage, mené auprès de 1 600 Américains, a révélé que les automobilistes associaient Porsche à la puissance, l’enthousiasme, l’élégance, le confiance et le respect. Porsche reste fidèle à ses valeurs fondamentales, c’est-à-dire, une voiture qui ne se perd jamais sur l’autoroute du luxe, et même à grande vitesse dans les limbes du sport chic. Elle est ou chic ou sport mais pas les deux à la fois, ce qui laisse un message cohérent aux consommateurs. Read the rest of this entry »